dépérir

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

dépérir \de.pe.ʁiʁ\ kürü palî

  1. ...
    • La langue est dure, déformée et relevée à la pointe : c'est la « langue de bois » des paysans allemands. La mastication est difficile, la salive n'est plus retenue dans la bouche et l’animal dépérit considérablement. — (J. Cruzel & François Peuch, Traité pratique des maladies de l'espèce bovine , Éditions Asselin et Houzeau, 1892, lêmbëtï 104)
    • L’enfant dépérissait, la mère et la grand-mère se dévoraient d’inquiétude. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira » na « Trois contes de l'Amour et de la Mort » , 1940)
    • (Hön ndönî)Si une semaine s'écoulait sans escapade, on le voyait s'ennuyer, dépérir et fureter dans le logis pour trouver une issue. — (Francis CarcoL’Homme de minuit , 1938)
  2. (Zäzämä) nge
    • […], depuis la Seconde Guerre mondiale, les nations d'Europe occidentale ont laissé dépérir leur industrie charbonnière, tant il était facile de se procurer, en abondance et à bas prix, le pétrole du Proche et du Moyen-Orient. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État , 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, lêmbëtï 178)
    • (Sêndâ ndïä) Les effets de la succession dépérissent. - Il ne faut pas laisser dépérir les biens de l’absent.
  3. (Sêndâ ndïä) ...
    • Les preuves dépérissent par la longueur du temps.

Âlïndïpa[Sepe]