dangereux

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

dangereux \dɑ̃ʒ.ʁø\

  1. sïönî
    • Je sais, Madame, combien votre pénétration est grande, je sais combien le terrain de la cour est semé de dangereux abîmes, […]. — (Alexandre DumasLa Reine Margot  , 1886, volume I, chapitre 2)
    • Des repaires dangereux existaient où la police n’osait s’aventurer. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs  , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 210)
    • Nous parlons sans ménagement de cette paix qui fut jusque-là la seule dangereuse, des deux ou trois camarades communs qu'elle a fait périr. — (Jean GiraudouxRetour d'Alsace - Août 1914  , 1916)
    • Par mesure de précaution recommandée par l'Administration pour attirer l'attention et éviter des erreurs, la plupart des raticides scillitiques spécialisés sont conditionnés en vert ou en rouge et portent la mention : « Dangereux » […]. — (Revue de médecine vétérinaire  , Écoles nationales vétérinaires de Lyon et de Toulouse, 1936, vol.88, lêmbëtï 414)
    • En Europe, au Moyen Âge, on donnait à l’aubergine le nom de malum insanum, ou « pomme de la folie », car, disait-on, elle était dangereuse pour la santé mentale. — (Françoise Vergès, « À vos mangues ! » na traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine  , 2005/4, n° 100, lêmbëtï 317)
  2. ...
    • Une presse complaisante jusqu’à la servilité répandait dans le public, depuis les salons jusqu'aux mansardes, les idées les plus fausses et les plus dangereuses. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870)  , page 240, Bloud & Barral, 1883)
    • Un ennemi dangereux.
    • Un dangereux malfaiteur.
    • C’est une coquette fort dangereuse.
    • C’est un dangereux séducteur.

Âlïndïpa[Sepe]