dessein

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

dessein \de.sɛ̃\ linô kôlï

  1. bibê
    • Or le dessein de Leontidas estoit de m’élever jusques en l’aage de me marier, et puis de me donner à l’un de ses neveux qu’il avoit esleu pour son héritier, n’ayant jamais peu avoir des enfans. — (Honoré d’UrféL’Astrée,)
    • Mais mon dessein n’est pas de faire un gros livre, et je tâche plutôt de comprendre beaucoup en peu de mots, comme on jugera peut-être que j’ai fait, […] — (René DescartesLa Géométrie, texte modernisé de l’édition Victor Cousin)
    • Le dessein de Dieu est plus de perfectionner la volonté que l’esprit. — (Blaise PascalPensées,)
    • […], Thrasybule, bien informé de tout, et qui n’ignorait point les desseins d’Alyattes, s’avisa de cette ruse : […]. — (HérodoteHistoire, traduction Larcher, Paris, Charpentier, 1850)
    • Tu n’as pas dessein d’entrer en religion ? Non. Alors tu vas abandonner de te tourmenter de même, parce que c’est un tourment profane et peu convenable, vu que ce garçon ne t’était rien. Et le bon Dieu sait ce qui est bon pour nous ; il ne faut pas se révolter ni se plaindre… — (Louis HémonMaria Chapdelaine, J.-A. LeFebvre, Montréal, 1916)
    • Pauvres chagrins d’amour ! que vous êtes étranges ! et comme vos desseins sont impénétrables ! — (Germaine AcremantCes dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 111)
    • Elle était couchée auprès de moi. Elle se retourna sans aucun dessein de me proposer une posture ; […]. — (Pierre LouÿsTrois filles de leur mère, 1926)
    • Au début de son pontificat, il s’était, il est vrai, montré bienveillant, moins par générosité naturelle, que dans le dessein de favoriser la conversion des juifs. — (Léon BermanHistoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. ...
    • Le dessein d’un poème, d’une tragédie, d’un tableau.
  3. ...
    • Le dessein du Créateur.

Âlïndïpa[Sepe]