division

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

division \di.vi.zjɔ̃\

  1. kângbi
    • La division d’un entrepôt en plusieurs appartements.
    • Les cadrans bleus, mauves et rouges des instruments avec leurs divisions de radium forment curieusement le décor d’une scène de féerie enfantine aux teintes vives. — (Jean Mermoz, Mes Vols, 1937, Flammarion, page 133)
    • Les divisions du thermomètre sont graduées en degrés Celsius.
    • La division, ‐, est le signe de la coupure des mots par syllabes à la fin des lignes. Elle n’est autre d’ailleurs que le trait d’union grammatical, auquel, par une anomalie qu’il est bon de remarquer, elle donne le plus souvent son nom dans le langage typographique. — (Gustave Daupeley, Le compositeur et le correcteur typographes, 1880, page 31)
    • Bien sûr, depuis longtemps le Red Star est descendu en deuxième division. Mais c’est bien, la deuxième division. Le jeu y est de qualité correcte, sans cette suspicion qui plane sur les événements trop conséquents. — (Philippe DelermIl avait plu tout le dimanche, 1998, Mercure de France, page 95)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

division \di.vi.ʒən\

  1. kângbi

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï