drap

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Draps pliés
Des draps pliés.

drap \dʁa\ linô kôlï

  1. daräa, ladaräa
    • Drap uni.
    • Une paire de draps.
    • Ensuite elles prennent un drap, chacune des deux mains, ouvrent les bras tout grands et reculent de quelques pas. Silence. Elle se sont placées près de la fenêtre et leurs yeux vont d’un bord à l’autre de la toile, avec l’effroi d’y découvrir un accroc. Mais il n’y a rien. Ma mère a dit : « Bon », et elles sont revenues l’une vers l’autre, elles ont replié le drap. — (Julien GreenLe voyageur sur la terre , 1927, Le Livre de Poche, âlêmbëtï 109-110)
    • Nous passons dans la chambre où le lit défait, tout chaud, tout parfumé, me tend pour ainsi dire les draps. — (San-AntonioBas les pattes! , Éditions Fleuve noir, 1954, chapitre XVI)
  2. (Mbäkôro) ...
    • La fabrication de la serge diminue de plus en plus et fait place aux draps d’Elbeuf. — (Charles Dupin, Forces productives et commerciales de la France , volume 2, 1827, lêmbëtï 43)
    • Cet apprêt et le brillant qu'on a donné au drap ne seraient pas durables : ce drap se tacherait et se retirerait lorsqu'il viendrait à être mouillé, si on ne le décatissait pas en le faisant passer dans une vapeur humide et sans pression. — (M. Alcan, « Tissus » na Dictionnaire de l'industrie manufacturière, commerciale et agricole , Paris : chez J.-B. Baillière, 1841, tome 10, lêmbëtï 654)
  3. (Könöngö) bongö
    • Ce volume, petit in-32, semblable à un Annuaire du Bureau des Longitudes, est recouvert de drap pelucheux comme un bréviaire de chanoine, […]. — (Jules VerneClaudius Bombarnac , Paris: J. Hetzel et Cie, 1892, âlêmbëtï 6)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï