envie

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

envie \ɑ̃.vi\ linô gâlï

  1. ...
    • Sa nomination lui attire l’envie de bien des gens.
    • On fait souvent vanité des passions même les plus criminelles ; mais l’envie est une passion timide et honteuse que l’on n’ose jamais avouer. — (La RochefoucauldMaximes -1664,)
    • L’envie est plus irréconciliable que la haine. — (La RochefoucauldMaximes -1664,)
    • Notre esprit d’envie, de méfiance et de dissensions nous empêchera, longtemps encore je le crains, de nous mettre d’accord ; […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde, 1931)
  2. ...
    • Votre sort, votre bonheur est digne d’envie.
    • Ce pauvre, tout ce qu'il a, tout ce qui lui reste, c'est l'envie – et surtout pas le désir. Le désir renvoie à la joie de l'existence [...], il est l'augmentation de la puissance d'exister, alors que l'envie est la négation de ce qui existe maintenant, négation qui relève de la fuite perpétuelle dans un devenir-soi-autre qui n'aboutit jamais. « Il a envie, c'est tout ce qu'il a. » — (Sébastien Mussi, Le nous absent, Liber, Montréal, 2018, lêmbëtï 61)
  3. nzara
    • Rien n’empêche tant d’être naturel que l’envie de le paraître. — (La RochefoucauldMaximes, 1664)
    • Des envies folles lui venaient de rosser Blanchette à coups de trique ; mais cela ne changerait rien à la situation, et, furibond il sacrait comme un païen pour se soulager un peu. — (Louis Pergaud, « L’Argument décisif » na Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, de celles qu’à la campagne on compare volontiers à une pouliche et que les hommes, vieux et jeunes, détaillent avec une basse envie, un violent désir. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, 1954)
    • Avoir envie, une extrême envie de dire, de savoir, d’apprendre, etc.
    • Je n’ai nulle envie de vous nuire.
    • Si l’envie lui en prend. L’envie lui a pris d’aller à Rome.
  4. ...
    • De Mesmes n’avait rien oublié pour jeter sur moi toute l’envie de la collusion avec les ennemis de l’État. — (Cardinal de RetzII, 251,)
  5. ...
    • Néologisme anglo-saxon, l’urgenturie désigne une envie impérieuse et brusque d’uriner difficilement contrôlable et aboutissant le plus souvent à une perte d’urine. — (« L'incontinence urinaire par urgenturie : un besoin impérieux d’uriner », 30/09/14, Cours étudiants en soins infirmiers, sur le site infirmiers.com (www.infirmiers.com),)
  6. ...
    • Les petites peaux autour des ongles sont appelés des « envies ». Il s’agit de petits fragments de peau, adhérents à la peau sous-jacente et souvent douloureux ou sensibles. Ils ne donnent qu’un envie (d’où leur nom) : les arracher. — (www.dermatonet.com, 2017 → dîko mbëtï)
  7. ...
    • Potard.– Pendant sa grossesse, ma femme a eu des envies ruineuses… elle ne voulait manger que du melon et des fraises…
      Norine.– Moi, j’avalais des boîtes de sardines.
      Potard.– J’aurais préféré des sardines, parce que les melons et les fraises… au mois de janvier… ça coûte cher !… mais j’avais peur que le petit n’en fût marqué.
      — (Eugène LabicheL’affaire de la rue de Lourcine, 1857, Scène 12)
  8. ...
    • Les envies sont comme des nuées : on y voit ce que l’on veut. — (Charles BonnetConsid. corps org. Œuvres, t. VI, page 400, dans Pougens)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï