estomac

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

estomac \ɛs.tɔ.ma\

De haut en bas : l’œsophage, l’estomac et l’intestin grêle
Les parties de l’estomac de l’être humain.
Système digestif d’une vache. m. œsophage, v. rumen ou panse, n. réticulum ou réseau, b. omasum ou feuillet, l. abomasum ou caillette, t. début des intestins.
  1. (Sêndâ-saterê, Terê) kundü
    • Dans l'état de vacuité, la membrane muqueuse de l’estomac est d'une couleur grisâtre. — (Jules Béclard, Traité élémentaire de physiologie humaine , livre 1 : Fonctions de nutrition 4e édition, Paris : chez P. Asselin, 1862, lêmbëtï 92)
    • Nous, nous attendions confiants, car nous savons que ni la trifluraline, ni la clopyralid, ni la propyzamide ne peuvent intoxiquer les animaux. Même si les lièvres avaient effectivement les estomacs remplis de colza. — (Charles Briand, Ma culture biologique , Éditions Cheminements, 2001, lêmbëtï 86)
    • Je fondis plus vite encore que l’antihypertenseur dans la soupe acide de mon estomac. — (Laurent Bénégui, Mon pire ennemi est sous mon chapeau , Julliard, 2012, chapitre 6)
    • Avec son appétit, son esprit s’était éveillé. C’était dans l’estomac qu’était placé chez lui l’organe de la bienveillance.— (Hector MalotUn mariage sous le Second Empire , 1873)
  2. (Zäzämä) ...
    • Et ce pauvre hère, ragaillardi lui aussi par le thé et la bonne chère, traduit alors la reconnaissance de son estomac repu par un concert qui porte la satisfaction générale à son comble. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue , Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 32)
    • Avoir un bon estomac, avoir un estomac solide.
    • Ces viandes pèsent sur l’estomac. — Elles sont difficiles à digérer.
    • Avoir un estomac d’autruche.Modèle:familier Avoir une grande facilité à digérer.
  3. (Zäzämä) ...
    • Avoir de l’estomac.Modèle:familier Avoir du cran.
    • Ce que le grade vous donne de « l’estomac ! » Ce que la subalternisation vous déprime !… — (Léon FrapiéLa maternelle , Librairie Universelle, 1908)
    • Dès notre première entrevue, il m’était apparu que cette créature chétive, que ce serf manquerait d’estomac, et que sa mère, hantée par des souvenirs judiciaires, lui conseillerait de composer avec la famille et de vendre son secret le plus cher possible.— (François MauriacLe Nœud de vipères , Grasset, 1933, réédition Le Livre de Poche, âlêmbëtï 120-121)
  4. (Sêndâ-saterê) ...
    • J’avais comme une barre à l’estomac, et dans le cerveau quelque chose qui me brûlait. Je fus près de défaillir. — (Octave MirbeauLettres de ma chaumière : La Tête coupée , A. Laurent, 1886)
    • […] avec cette chaleur, en pleine nuit, il porte sur le crâne, de guingois, un Borsalino beige, une chemise à pois blancs sur fond noir qui zigzague au bombé de l’estomac […] — (Leïla Rezzoug, Douces Errances , L’Harmattan, 1992, lêmbëtï 45)
    • En s’allongeant sur le dos, l’estomac rentré, et en tirant fort sur la fermeture Éclair, elle parvint à fermer le pantalon. — (Elaine Hussey, Sweet Mama’s Café , Mosaïc, 2015, chapitre 13)

Âlïndïpa[Sepe]