expédier

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

expédier \ɛk.spe.dje\ palî tî mbenze

  1. tokua
    • Elle avait eu deux beaux enfants de ce matelot, la Clémence, puis la chienne de guerre, la grande, était arrivée, expédiant le Paul aux Dardanelles, dans les pays là-bas comme on disait, aux cinq cents diables quoi ! — (Jean Fressigné, Clémence ou les vagues de la vie  , Éditions Cheminements, 2002, lêmbëtï 14)
    • Expédier des marchandises.
    • Expédier un ballot par le chemin de fer.
    • Je vous l’expédierai par telle voie.
    • Expédier son courrier.
  2. (Mbäkôro) ...
    • Faire expédier un contrat de mariage, un arrêt, un jugement.
    • On n’a pas encore expédié mon diplôme, mon brevet.
  3. ...
    • Les affaires courantes de la Caisse, en tant qu’elles ne sont pas expédiées par les employés de la Caisse, pourront, par décision du Conseil d’administration, être confiées à des commissions spéciales. — (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l’arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914  , imp. H. Jauch, Metz, 1914, § 90, lêmbëtï 44)
    • Quand le gars arrive pour prendre son matos, on le laisse partir et on le suit jusqu'à sa planque où on le prendra en flag avec le matos. Le plus important à retenir, est que tout devra être expédié en moins de trente minutes ! — (Gilles Horsa, Première Âme  , Librinova, 2018, chapitre 41)
  4. (Mbumbuse) ...
    • Il a expédié son dîner en quelques minutes.
  5. (Mbumbuse) ...
    • Et il fallut que Pierre Volet mirlitonnât encore trois inepties du même ordre, notamment: Un poète m’a dit qu’il était une étoile, pour que la salle consentît à le laisser s’expédier vers le fiacre qui devait le convoyer à Montmartre où il chantait à onze heures, car il était très couru. — (Fernand Kolnet, Le salon de Madame Truphot : mœurs littéraires  , Paris : chez Albin Michel, 1904, lêmbëtï 143)
    • Promenade coutumière des clairons et tambours, qui ne savent où se placer et que chaque capitaine expédie au bout opposé du village. — (Jean GiraudouxRetour d’Alsace - Août 1914  , 1916)
  6. ...
    • À vrai dire, ils n'étaient tous que les humbles instruments de Si Ahmed, ses secrétaires chargés d’expédier, conformément à ses ordres, les affaires de leur ressort. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue  , Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 71)
    • Les pompidoliens soutiennent d'abord l'éphémère candidature du Premier ministre, Pierre Messmer, qui expédie les affaires courantes. Mais ce contre-feu fait long feu. Messmer renonce. — (Michel TaubmannLe fils perdu de la République  , Éditions du Moment, 2015, chapitre 6)
  7. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Ces bandits l’eurent promptement expédié.
    • Cette maladie l’aura bientôt expédié.

Âlïndïpa[Sepe]