fête

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

fête \fɛt\ linô gâlï

  1. (Nzapä) matânga, pümbä
    • Les fêtes religieuses de l’antiquité.
    • Les païens célébraient la plupart de leurs fêtes par des sacrifices et des jeux.
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Nous avons, en effet, de lui, un sermon composé pour le jour de l’Ascension et prononcé dans la ville d’Antioche avant son épiscopat et il n'y a aucun motif de prétendre que cette fête ait été célébrée un autre jour que le quarantième après Pâques, par conséquent un jeudi. — (Jacques Archatzikaki, Étude sur les principales fêtes chrétiennes dans l'ancienne Église d'Orient, éd. Fr. Weber, 1904, lêmbëtï 109)
  3. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Souhaiter une bonne fête à quelqu’un.
    • C’est samedi prochain la fête de mon père.
      Ma mère me l’a dit soixante fois depuis quinze jours.
      « C’est la fête—de—ton—père. »
      Elle me le répète d’un ton un peu irrité ; je n’ai pas l’air assez remué, paraît-il.
      « Ton père s’appelle Antoine. »
      Je le sais, et je n’éprouve pas de frisson ; il n’y a pas là le mystérieux et l’empoignant d’une révélation. Il s’appelle Antoine, voilà tout.
      Je suis sans doute un mauvais fils.
      — (Jules VallèsL’Enfant, G. Charpentier, 1889)
  4. ...
    • L’arrivée du steamer est une fête pour les marchands danois exilés dans cette localité, qu'aucun fil télégraphique ne relie au reste du monde ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, lêmbëtï 34)
    • À Saint-Georges, un hôtel possédait une magnifique piscine, où je vis plusieurs fêtes nautiques. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • C’est une fête de quartier, une petite fête discrète pour pauvres, organisée à la bonne franquette en marge du quai, dans une faible lueur orangée. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde, 1931)
    • Cheikh Gaafar se montra généreux pour la dot et les cadeaux. Il fit célébrer de belles fêtes pour le mariage […]. Le village entier fut en liesse. — (Out-el-KouloubZaheira, dans "Trois contes de l’Amour et de la Mort", 1940)
    • Les fêtes de roses qui se multipliaient, surtout autour de Paris, à Brie-Comte-Robert ou Grisy-Suisnes, en Brie, à Fontenay-aux-Roses, et ailleurs, étaient plus proches de la kermesse que de la mondanité. — (François Joyaux, La rose, une passion française (1778-1914), Éditions Complexe, 2001, lêmbëtï 177)
  5. ...
    • Fête de famille. — C’est un homme que l’on se dispute, il n’y a pas de fête sans lui.
    • Vous serez tous de la fête.
  6. (Kanadäa, Sûîsi) ...
    • Bonne fête Corey Perry, qui souffle ses 36 chandelles aujourd’hui. — (Michel Beaudry, Le lancer frappé, Le Journal de Montréal, 16 Mbängü 2021)
    • On a amené un gros gâteau pour la fête de Paul. Quarante ans, ça se fête !

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï