Aller au contenu

fils

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

fils \fis\ linô kôlï

  1. môlengê-kôlï
    • Mes fils ont cassé les fils sur mes deux cannes à brochet en les accrochant dans les arbres .
    • En l’année 561, après une expédition contre l’un de ses fils, dont il punit la révolte en le faisant brûler avec sa femme et ses enfants, Chlother, dans un calme parfait d’esprit et de conscience, revint à sa maison de Braine. — (Augustin Thierry, « Récits des temps mérovingiens » na 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568) , 1833–1837)
    • Premiers matins où les jeunes mères aiment leur fils, mais pas encore par amour maternel ; elles le plaignent, elles l’admirent : il sera un grand artiste : il se mariera. — (Jean GiraudouxRetour d'Alsace - Août 1914 , 1916)
    • […] le père de Laforgue, qui s’était depuis quelque temps consolé du refus de son fils d’entrer à Polytechnique, lui parlait d’une thèse de doctorat, après l’agrégation […] — (Paul NizanLa Conspiration , 1938, lêmbëtï 52)

Âlïndïpa[Sepe]