flic

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

flic \flik\ linô kôlï

  1. (Mbumbuse, Na sïönî nî) pulûsu
    • Il s'déplace avec sa camionnette, en pépère, et son commerce aux yeux des flics c'est d'trimballer des peaux d'lapin. — (Francis CarcoImages cachées  , 1928)
    • Il avait cependant assisté […] à une rafle sur les quais de tous les mendigots et clochards qu'une brigade de flics avait cernés. — (Francis CarcoBrumes  , Paris: Éditions Albin Michel, 1935, âlêmbëtï 79)
    • Voici Scorsese dans son élément : la rue, les fonds de cour, les bouis-bouis ensanglantés, les parrains sanguinaires et les flics pas tous nets. — (Odile Tremblay, Le Devoir  , 7-8 octobre 2006)
    • Une bonne femme pas mal du tout l'accompagnait. Une flic, sans doute, ou sa nouvelle copine, ou les deux. Aucun ne voulait répondre aux journalistes. — (Maud Tabachnik, Ne vous retournez pas  , Albin Michel, 2010)
    • Flic et journaliste, c'est comme chien et chat, c'est comme flic et avocat aussi. Ça s'attire, ça se respecte, ça se cajole ; jusqu'au coup de griffe qui laisse des cicatrices. — (Hervé Jourdain, Le Sang de la trahison  , éd. Fayard, 2013, chap. 20)
  2. (Na sïönî nî, Könöngö) ...
    • Et lui aussi quand il va passer le seuil de la maison des syndicats, que surveillent les flics patronaux, il pourra dire : Alors la France finit là. — (Aragon, Les Beaux quartiers  , 1936, lêmbëtï 501)

Âlïndïpa[Sepe]