frère

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Deux frères

frère \fʁɛʁ\ linô kôlï

  1. îtäkôlï, îtä
    • J’avais neuf ans et j’attrapais avec mon frère des sauterelles que nous faisions griller dans le jardin pour les manger. — (Francis CarcoMaman Petitdoigt , La Revue de Paris, 1922)
    • Les pleins frères et pleines sœurs sont des individus qui ont à la fois le même père et la même mère. Ils partagent en moyenne la moitié des gènes de leurs parents. — (Gerald Wiener et Roger Rouvier, Amélioration génétique animale , Quae/CTA/Presses agronomiques de Gembloux, Agricultures en poche, 2009, lêmbëtï 70)
    • Contrairement à ses frères, Joseph Antoine l’aîné, Vincent et Nicolas, les deux puînés, qui marchaient dans les pas de leur géniteur, Michele ne se voyait pas toute sa vie garder les chèvres et les mulets […] — (Gérard de Cortanze, Banditi , Albin Michel, 2004, lêmbëtï 33)
    • (Sêkpängö)Maupattu était banni de la gent gloussante et caquetante, bien qu'il piaulât comme les autres et qu'il fût issu d'un œuf identique à celui des petits frères tant choyés et défendus par la maman. — (Louis Pergaud, « Maupattu le Paria » na La revanche du corbeau: nouvelles histoires de bêtes , Mercure de France, 1924, lêmbëtï 143)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï