Aller au contenu

grave

Alöndö na Wiktionary

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

grave \ɡreɪv\

  1. sëndë
  2. dûkûâ

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

grave \ɡʁav\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. sïönî
    • Ce qui est plus grave, c'est que, d’auteur en auteur, les hypothèses sont devenues des certitudes et l'on peut lire dans des ouvrages de vulgarisation les plus étonnantes affirmations, jamais vérifiées, jamais critiquées, prises un jour à la source du possible et entraînées depuis dans le flot de l’indiscutable. — (André Leroi-GourhanLes religions de la préhistoire , Presses universitaires de France, 1971, lêmbëtï 144)
    • Une maladie, une blessure grave.
  2. (Mozoko) tî sêgbïä
  3. kötä
    • Je retrouve devant l'entrée de mon immeuble la petite agitation nocturne habituelle : bicraves et camés graves qui se fixent dans la tasse Decaux dont ils ont bricolé le mécanisme ouvrant la porte coulissante. — (Paul Smaïl-Casa, La casa , Éditions Balland, 1998, lêmbëtï 165)

Pandôo 2[Sepe]

grave \ɡʁav\

  1. sêtôngbi tî grève
    • La grave 0/40 est utilisée pour les fondations de circulation.
    • La pelle d'acier tomba sur la chaussée de toute la force du levier hydraulique. Les dents pénétrèrent jusqu'à la couche de graves et en arrachèrent une énorme plaque. — (Sylvain TessonUne vie à coucher dehors , Gallimard (folio), 2009, lêmbëtï 32)

Âlïndïpa[Sepe]