hôtel

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un hôtel. (6)

hôtel \o.tɛl\ linô kôlï

  1. ...
    • Le duc de Guise reconduisit sa belle-sœur, la duchesse de Nevers, en son hôtel qui était situé rue du Chaume, en face de la rue de Brac, […]. — (« 2 » na Alexandre DumasLa Reine Margot, 1886)
    • Recueilli par un de ses parents, le comte de Valqueyras, il vivait en parasite, mangeant à la table du comte, habitant un étroit logement situé sous les combles de son hôtel. — (Émile ZolaLa Fortune des Rougon, G. Charpentier}, Paris, 1871, ch. III} ; réédition 1879, p. 90-91)}
    • Depuis son installation, assez récente, à Paris, où il habitait un magnifique hôtel, avenue de Friedland, il avait fait venir au Havre son beau yacht, le dernier raffinement du suprême confort, […]. — (Félicien Champsaur, « La Toison d'Or » na chap. 2 de La Glaneuse, Paris : chez Simonis Empis, 1897, lêmbëtï 16)
    • Le 2 juin 1791, jeudi de l'Ascension, son hôtel accueille à nouveau vingt-cinq convives à dîner. Pierre-Victor se sent peu bien, il reste dans ses quartiers, laissant à son fils Joseph-Alexandre de Ségur et sa chère Madame de la Suze le soin de mener la soirée. — (Jean-Jacques de Dardel, L'hôtel de Besenval: siège de l'ambassade de Suisse en France, Éditions Labor et Fides, 2013, lêmbëtï 84)
  2. (Könöngö) ...
    • Un petit hôtel.
    • Un hôtel particulier.
  3. (Mbäkôro) ...
    • Grand prévôt de l’hôtel.
    • Maître des requêtes de l’hôtel.
  4. ...
    • Les écuries du roi et l’hôtel des gardes-du-corps devinrent pour eux un nouveau sujet de désordre; ils s’y précipitèrent en foule et jetèrent l’effroi parmi les valets d'écurie et les palefreniers. — (Anonyme, Histoire de la révolution française depuis l'année 1789, tome 1, Paris : chez Philippe, 1829, lêmbëtï 164)
    • L’hôtel de la Monnaie.
  5. (Mbäkôro) ...
    • Hôtel des invalides.
    • Hôtel-Dieu.
  6. (Gbätä) dafono
    • J'ai vu, dans ma longue carrière d'ingénieur acousticien, bien des matières excellentes conductrices du son, mais jamais je n'en rencontrerai une seule comparable, même de loin, à celle dont sont pétris les murs de l’hôtel Terminus à Marseille. — (Alphonse Allais, « Le petit loup et le gros canard » na Deux et deux font cinq, Paris, Paul Ollendorff, 1895)
    • Bert fut désigné comme brancardier, et il aida à transporter les blessés dans le plus proche des vastes hôtels qui faisaient face à la rive canadienne, […]. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs, 1921, 304)
    • À Saint-Georges, un hôtel possédait une magnifique piscine, où je vis plusieurs fêtes nautiques. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Mon hôtel, en façade sur l’une des principales voies, a vraiment noble allure : des portiers corrects gardent son huis. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde, 1931)
    • Peu à peu, il agrandit son établissement, lui adjoignit un hôtel borgne où de savantes « passes » lui assurèrent de larges profits. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette, 1930)

Âlïndïpa[Sepe]