Aller au contenu

hardi

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

Coq hardi (sens héraldique)

hardi \aʁ.di\

  1. ngangü
    • Un projet hardi. Une action, une entreprise hardie.
    • Semblable dans ses sauts hardis et dans sa légère démarche à ces animaux vigoureux et bondissants. — (Jacques-Bénigne BossuetLouis de Bourbon )
    • Si de mon propre sang ma main versant des flots
      N'eût par ce coup hardi réprimé vos complots.
      — (Jean RacineAth. , II, 7)
  2. tî sïönï-yânga
    • Voilà un drôle bien hardi. Hardi comme un page. Un hardi coquin. Cette fille a l’air hardi.
    • Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ? — (Jean de la FontaineFabl. , I, 10)
    • Un fourbe cependant, assez haut de corsage,
      Et qui lui ressemblait [à l’honneur] de geste et de visage,
      Prend son temps, et partout ce hardi suborneur
      S’en va chez les humains crier qu’il est l’honneur.
      — (Nicolas Boileau-DespréauxSat. , XI)
    • Burrhus ose sur moi porter des mains hardies. — (Jean RacineBrit. , IV, 2)
    • Je sais mes perfidies, Œnone, et ne suis point de ces femmes hardies
      Qui, goûtant dans le crime une tranquille paix,
      Ont su se faire un front qui ne rougit jamais.
      — (Jean RacinePhèdre , III, 3)

Âlïndïpa[Sepe]