hausser

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

hausser \o.se\ palî tî mbenze

    • Dès sa première année de Conservatoire, la fille de théâtre se hausse à connaître par cœur toutes les crudités du langage français. — (Pierre LouÿsTrois filles de leur mère , Paris, 1926, chapitre 2)
    • Devant lui le sergent Bellazzi, les cheveux en bataille et les yeux pleins de sommeil, alluma une allumette-bougie et la haussa pour éclairer l'intérieur. — (Eugenio Corti, Le cheval rouge , L'Âge d'Homme, 1997, lêmbëtï 217)
    • Lorsqu’elle se haussait contre lui, pour une caresse, elle sentait le couteau, bossuant la poche du pantalon. — (Émile ZolaLa Bête humaine , chapitre IX)
  1. ...
    • Il avait saisi l’arbre à pleins bras, […]. À chaque effort, il se haussait d’une demi-coudée. Dans ses reins se mouvaient des souplesses de lézard ; l’écorce pétillait sous ses orteils nus. — (Alphonse de ChâteaubriantMonsieur des Lourdines , chapitre 1, 1910)
    • Cela se baisse et se hausse à volonté.
    • Haussez-le d’un cran.
    • (Zäzämä) Hausser le cœur, hausser le courage à quelqu’un, lui donner du cœur, de la fierté, lui élever le courage.
  2. ...
    • Hausser la parole, la voix, le ton.
    • Cette guitare est montée trop bas, il faut la hausser.
    • Sainte-Austreberthe, en entrant, mit fin à cette conversation rapide, dont le ton haussait de parole en parole.— (Hector MalotLa Belle Madame Donis , 1873)
  3. ...
  4. (Könöngö) ...
    • Hausser la paie du soldat, les gages d’un domestique, les impôts.
    • Hausser la monnaie, le prix des monnaies : en augmenter la valeur numéraire.
  5. (Zäzämä, Kürü, Mbäkôro, Könöngö) ...
    • Le prix du blé, le change, les actions, ont beaucoup haussé.

Âlïndïpa[Sepe]