hospice

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

hospice \ɔs.pis\ linô kôlï

  1. dagene
    • Il y avait au village deux enfants qu’on appelait « les enfants de l’hospice » ; ils avaient une plaque de plomb au cou avec un numéro ; ils étaient mal habillés et sales ; on se moquait d’eux ; on les battait ; les autres enfants les poursuivaient souvent comme on poursuit un chien perdu pour s’amuser, et aussi parce qu’un chien perdu n’a personne pour le défendre.
      Ah ! je ne voulais pas être comme ces enfants ; je ne voulais pas avoir un numéro au cou, je ne voulais pas qu’on courût après moi en criant : « À l’hospice ! à l’hospice ! »
      — (Hector MalotSans famille , 1878, Dentu E., 1887)
    • Je ne puis voir un pauvre sans lui donner ma bourse. J’ai doté des orphelines, établi des jeunes gens méritants, nourri des vieillards, fondé des hospices. — (Octave MirbeauLa Chanson de Carmen , 1990)
    • Hospice de la vieillesse, des incurables, des enfants trouvés, des aliénés, etc.
  2. (Ndê) ...
  3. (Nzapä) ...
    • L’hospice du mont Saint-Bernard.

Âlïndïpa[Sepe]