huit

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Moulin à huit ailes
Main de quatre huit.

huit \ɥit\ , \ʏ.ɪt\ , \ɥɪt\ wala \wit\ linô kôlï

  1. meambe,miombe
    • En conséquence , on dit simplement une noire vaut deux croches ou quatre doubles-croches , ou huit triples-croches, ou seize quadruples-croches. — (Pierre RigaudLes secrets de la musique ou Théorie musicale, tome 1, page 209, Leduc à Paris, 1846)
    • Mes chaussures neuves, qui me serraient un peu les chevilles, disaient à chaque pas : « huit, huit, huit, huit ! » — (Marcel PagnolLe temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, lêmbëtï 270)
    • Page huit.
    • Article huit.
    • Henri VIII, roi d’Angleterre.
    • Tome huit.
    • numéro huit.
    • Nous allons donner une légère notice des recherches de Bungus sur le nombre huit. — (Fortuné Barthélemy de Félice, ENCYCLOPÉDIE, OU DICTIONNAIRE UNIVERSEL RAISONNÉ DES CONNOISSANCES, tome 3, 1775, lêmbëtï 694)
    • Montrez à votre enfant que les huit paquets de dix se retrouvent dans le chiffre « huit » des dizaines lorsque l’on écrit 80. — (Malika Ould, Une heure par semaine pour réussir au CP : Mathématiques, page 39, 2014, Flammarion)
    • Huit cent quatre-vingt-huit s’écrit par trois huit (888). — (Dictionnaire de l’Académie française, tome 1, page 906, 1835, Firmin Didot frères)
    • Tout comme l’Ankh égyptien qui signifie la vie, le tracé du Huit de l’infini ou Huit couché est bien plus qu’un simple signe. — (Lila Rhiyourhi, Nettoyez votre énergie, Éditions Leduc Pratique, 2019)
    • C’est le huit de carreau qui paraît. — (Jean-Eugène Robert-HoudinComment on devient sorcier, Place des éditeurs, 2010, lêmbëtï 574)
    • Le fléau du nunchaku fait des huit en sifflant dans l’air, la lame du gitan tournoie, elle aussi. — (Bernard WerberLe Miroir de Cassandre, page 100, 2010, Albin Michel)
    • Un soldat qui, sur une patinoire, fait des huits, ça n’a rien de très extraordinaire. — (Christian Nohel, Les histoires du Tout-Paris, 1964)
    • Il s’agit d’enfiler par les jambes un sac de jute renforcé de corde à fouet, nommé harnais, de passer une corde plus épaisse dans les deux boucles d’un anneau de fer formant un huit, de crocheter la manille qui ferme les rabats du sac au huit […] — (AyerdhalChronique d’un rêve enclavé, Au Diable Vauvert)
    • […] la réalité paroit être que je l’ai écrit le huit ; puisque le huit étoit un mercredi. — (Jean-Charles Poncelin de La Roche-TilhacLe procès de Louis XVI, 1795, lêmbëtï 196)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï