inclination

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

inclination \ˈɪn.klaɪ.neɪ.ʃǝn\

  1. hêlo

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

inclination \ɛ̃.kli.na.sjɔ̃\ linô gâlï

  1. (Bîanî) küküngö
    • Elle le salua sans lui parler, une simple inclination, un signe de sa main l'invitèrent à s'asseoir ; […]. — (Marie-Jeanne Riccoboni, « Histoire d’Ernestine » na 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni , tome I, Foucault, 1818)
    • Tous les deux se saluèrent avec un égal empressement, et Sophie reçut du jeune colonel une inclination respectueuse. — (Revue des Deux Mondes , T. 2, 4, 1833)
    • Le Cardinal, toujours assis dans son grand fauteuil, restait immobile pour le commun des courtisans, faisait une inclination de tête aux plus distingués, et pour les princes seulement s’aidait de ses deux bras pour se soulever légèrement. — (Alfred de VignyCinq-Mars , Michel Lévy frères, 1863)
    • Et maintenant une dernière question, fait-il, en accentuant davantage la dangereuse inclination de son galurin resté vissé sur son arrière-crâne. — (Léo MaletNestor Burma revient au bercail , 1967, Fleuve Noir)
  2. ...
    • Inclination au bien, à la vertu, au jeu, à la débauche.
    • Avoir de l’inclination à bien faire, à mal faire, à médire.
    • Il faut quelquefois forcer son inclination.
    • Faire une chose contre son inclination, contre sa propre inclination.
    • À vrai dire, le fils n’a point hérité des nobles inclinations du père. — (Anatole FranceLe crime de Sylvestre Bonnard , Calmann-Lévy ; réédition Le Livre de Poche, 1967, lêmbëtï 83)
  3. ...
    • Elle pouvait parfaitement éprouver une inclination pour Brunof sans que ce sentiment ne l’entraînât trop loin. — (Claude Orval, Un Sursis pour Hilda , Librairie des Champs-Élysées, 1960, deuxième partie, chapitre IV)
    • Les inclinations naissantes, après tout, ont des charmes inexplicables, et tout le plaisir de l'amour est dans le changement. — (MolièreDom Juan ou Le Festin de pierre , I, 2)
    • Je suis si flatté qu’elle ait de l’inclination pour moi… Elle est si bien élevée… — (Germaine AcremantCes dames aux chapeaux verts , Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 259)
  4. (Mbäkôro, Zäzämä) ...
    • N’aurait-il pas quelque secrète inclination ?
    • Cette jeune fille est l’inclination d’un tel, est son inclination.

Âlïndïpa[Sepe]