indignation

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

indignation \sêndagô ?\

  1. bïngö-vundü

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

indignation \ɛ̃.di.ɲa.sjɔ̃\ linô gâlï

  1. bïngö-vundü
    • La France démocratique, dans un accès d’indignation, renversa le gouvernement de la France bourgeoise et se proclama libre sous un gouvernement républicain. — (Daniel Stern, Histoire de la Révolution de 1848)
    • Elle s’était dégagée presque brusquement de l’étreinte de Jacques, et elle cracha à terre, avec dédain, en un mouvement d’indignation sauvage. — (Isabelle EberhardtYasmina , 1902)
    • Au cours du procès Zola, les antisémites recrutèrent des troupes de manifestants soldés, qui étaient chargés d'exprimer les indignations patriotiques ; le gouvernement de Méline protégeait ces manœuvres. — (Georges SorelRéflexions sur la violence , 1908, Chap.VI La moralité de la violence, p.275)
    • Au lieu de quoi, l’Égypte, l’Inde et les contrées sujettes en général avaient enfanté des générations nouvelles qui vivaient dans un état d’indignation passionnée et faisaient preuve d’une énergie extrême, d’une activité toute moderne. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 123)
    • Toutes les belles âmes de la gauche enseignante, les sociologues qui nous expliquent à longueur de temps qu’il faut cesser de discriminer les élèves défavorisés en leur imposant les grandes œuvres de la littérature, ceux qui nous jurent sans rire que le niveau monte, ceux qui ont cru malin de proclamer qu’il fallait placer l’enfant au centre du système, ont rivalisé dans l’indignation. — (Élisabeth LévyExamen d’entrée en 6e : cessons d’être primaires — Lire et écrire, une discrimination ? , 28.10.2010, <www.causeur.fr> → dîko mbëtï)

Âlïndïpa[Sepe]