innombrable

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

innombrable \i.nɔ̃.bʁabl\

  1. gbâ
    • Ce sont les larves des pucerons qui, réunies en familles innombrables, recouvrent quelquefois des branches entières de nos arbres fruitiers, la tige de nos fleurs, de nos légumes. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de BréauLes Métamorphoses et la généagénèse , Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • […], ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires que leur industrie mal rétribuée a compartimenté de murets innombrables d'un gris bleuâtre. — (Ludovic NaudeauLa France se regarde , 1931)
    • Les oiseaux innombrables nichent dans les falaises escarpées, et effarés par la sirène des navires, s'envolent en nuages bruyants. — (Jean-Baptiste CharcotDans la mer du Groenland , 1928)
    • Devant une table, encombrée par un chanteau de pain, une demi-meule de gruyère et une innombrable quantité de bouteilles vides, les deux amis qu’on croyait morts devisaient paisiblement comme des sages. — (Louis Pergaud, « La Disparition mystérieuse » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
  2. (Hön ndönî) gbânî
    • La société existe. Elle veut vivre. Donc elle réagit. Supposez qu'elle ne se défende pas : elle serait en quelques heures la proie d'innombrables fripouilles... Tout s'écroulerait. — (Francis CarcoMessieurs les vrais de vrai , 1927)
    • Bert Smallways était un individu comme il y en avait d’innombrables millions en Europe, en Amérique et en Asie, qui, au lieu de naître enracinés dans un sol, naquirent au milieu d’un torrent dans lequel ils se débattaient sans y rien comprendre. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 119)
    • Il nous apportait des preuves innombrables et incontrôlables de sa bonne foi, de « son dévouement jusqu'à terre ». — (Albert LondresL'Homme qui s'évada , p.111, Les éditions de France, 1928)

Âlïndïpa[Sepe]