instinct

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

instinct \ɛ̃s.tɛ̃\ linô kôlï

  1. matabïsi-halë
    • Négligés par les béhavioristes, l’instinct, la pensée, la perception, la complexité des motivations réinterfèrent dans l’étude des comportements et de l’apprentissage qui en dépend. — (Jacques Audinet, Essais de théologie pratique : l’institution et le transmettre , Institut catholique de Paris, Éditions Beauchesne, 1988, lêmbëtï 150)
    • Chaque espèce a son instinct particulier.
    • Les bêtes se conduisent, se gouvernent par instinct, par pur instinct.
  2. ...
    • Or savez-vous quels sont ses deux instincts naturels, irrésistibles dans l’ordre psychique ? c’est l’amour et la liberté. Ces deux instincts naturels se sont socialement combattus jusqu’à présent ; il a fallu que l’homme immolât ou plutôt subordonnât l’un à l’autre. — (Alexandre Dumas filsLa Question du divorce , 1880, 12e éd., lêmbëtï 131)
    • Bert, avec l’obstination convulsive de l’instinct, s’étaya contre les parois, jusqu’à ce que le ballon piquât du nez. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 252)
    • Le bon sens, c’est l’instinct des hommes ; or, avez-vous jamais vu des animaux renoncer par système à obéir à leur instinct ? Les bêtes ne sont pas si bêtes. — (Franc-NohainGuide du bon sens , Éditions des Portiques, 1932)
  3. (Zäzämä) ...
    • Cette gravité de l’œuvre poursuivie par le prolétariat ne saurait convenir à la clientèle jouisseuse de nos politiciens ; ceux-ci veulent rassurer la bourgeoisie et lui promettent de ne pas laisser le peuple s’abandonner à ses instincts anarchiques. — (Georges SorelRéflexions sur la violence , 1908, chap. V La Grève générale politique, lêmbëtï 223)

Âlïndïpa[Sepe]