jamais

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Mbasêlî [Sepe]

jamais \ʒa.mɛ\

  1. (Sêndâsû) ...
    • Quant à ce dernier, nous ne comptions guère le rejoindre jamais, bien que j’eusse une lueur d’espérance que le capitaine Robson ferait un effort pour nous délivrer. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1830)
    • […] la jeune comtesse avait déclaré qu’elle préférait entrer dans un couvent plutôt que d’être jamais la femme du comte de Ravenstein. — (Alexandre DumasOthon l’archer, 1839)
    • Vous avez sauvé la vie de ma nièce, lui dit le général avec effusion, comment m’acquitterai-je jamais envers vous ? — (Gustave AimardLes Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • « Au revoir, mam’zelle ; si vous voulez jamais avoir de mes nouvelles, demandez Gras Double, tout le monde vous répondra. » — (Hector MalotEn famille, 1893)
    • Le monde entier prenait part aux hostilités, sans pouvoir envisager la possibilité d’une paix prochaine, sans même l’espoir de recouvrer jamais la paix. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs, 1921)
    • Si les barbares s'emparent jamais de l'empire du monde, ils seront forcés d'adopter certaines de nos méthodes ; ils finiront pas nous ressembler. — (Marguerite YourcenarMémoires d'Hadrien, Folio (Gallimard), 1974, lêmbëtï 314)
  2. (Mbäkôro) lâkûê
    • […] j’irais y ensevelir pour jamais mon existence ; inconnu de l’univers, que j’aurais oublié […] — (Lettre d’Évariste Parny à son frère, septembre 1773,)
    • Jamais « l’Ami du Peuple » ne s’est élevé contre des hommes privés ; jamais il n’a attaqué que des hommes publics, […] les mandataires du peuple qui oublient leurs devoirs pour trahir leurs commettants. — (Jean-Paul MaratL’Ami du peuple n°102 du 19 janvier 1790,)
    • Là, tous ces amis, qui avaient été si étroitement attachés les uns aux autres par le danger commun, allaient se séparer pour jamais, peut-être ! — (Jules VerneLe Pays des fourrures, 1873)
    • Kurt, aussi rose que jamais, était, lui aussi, sur son séant, à un mètre de Bert […] — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs, 1921)
  3. lâôko äpe, zamêe,lâ-ôko pëpe
    • Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple et dont l’exécution n’aura point d’imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature, et cet homme, ce sera moi. — (Jean-Jacques RousseauLes Confessions, 1782-1789, Livre I)
    • Et il descendit de sa chaire, plus rouge et plus excité que jamais, les yeux lançant des éclairs et brandissant vers la nef un poing terrible et vengeur. — (« Le Sermon difficile » na Louis PergaudLes Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le sacro-saint règlement et l’esprit de corps furent ainsi respectés, mais Blosseville et son équipage ne revinrent jamais. — (Jean-Baptiste CharcotDans la mer du Groenland, 1928)
    • Jamais Président n’avait été inauguré dans des circonstances aussi dramatiques. — (André MauroisChantiers américains, 1933)
    • Un campement à la bordure d’une forêt, et éclairé par quelques bougies, donne d’étranges apparences ; je crus voir une falaise et des cavernes ; je revis ce lieu plus d’une fois ; jamais je n’y pus reconnaître ma première impression […] — (AlainSouvenirs de guerre, Hartmann, 1937, lêmbëtï 16)
    • Elle s’était repliée sur elle-même, l’air agressif.
      J’avais vu la même expression, dans une maternité, sur le visage d’une jeune femme qui venait d’accoucher après beaucoup de souffrances. Son mari arriva et esquissa un geste de tendresse. Elle se recula contre le mur où était accoté son lit et jeta sur l’homme un regard de rancune. « Jamais plus », gronda-t-elle.
      — (Roger Vailland325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 143)
    • Depuis le matin, il giboulait. Le ciel et la terre avaient une même couleur de boue et les pins de la forêt bavaroise étaient plus noirs que jamais. — (Dominique Varenne, Christa, Editions de la Table Ronde, 1971, part. 1, chapitre 1)
    • Carmen est morte, l’innocente et plaintive Carmen. Mais la chanson est plus vivante que jamais, plus impitoyable que jamais, plus torturante que jamais. — (Octave MirbeauLa Chanson de Carmen, 1990)
    • Mais voyons la lettre ; (Il lit) : « Monsieur, comme je ne puis jamais être à vous ...» Jamais! il ne faut jamais dire jamais. Qui est-ce qui peut répondre-de l'avenir? — Vous me l'aviez dit, mon oncle. — Jamais! je voulais dire à présent, mais nous ne pouvons jamais dire jamais pour l'avenir. — (François-Benoît Hoffman, Oeuvres de F.-B. Hoffman, 1831 → dîko mbëtï)
    • Le lendemain où M. de Serre, alors garde-des-sceaux, avait fait retentir les échos de la Chambre élective du terrible mot jamais ! on donnait au Gymnase une représentation de cet opéra. A la scène xn, Géronte, consulté par sa pupille sur le contenu de la lettre qu'il l'a chargée d'écrire à son amant, y blâme cette phrase : Monsieur, comme je ne puis jamais être à vous; et ajoute : jamais! il ne faut jamais dire jamais; qui est-ce qui peut répondre de l'avenir? — (François-Benoît Hoffman, Oeuvres de F.-B. Hoffman, 1831 → dîko mbëtï)
    • Jamais menelaus avec Vous ne coucherait — (La bible des poètes : les Métamorphoses d'Ovide moralisées par Thomas Walleys. Traduction Collard Mansion, 1493,)
    • Car il m'a fait plus de bien et de courtoisie que homme du monde Jamais ne pourrait oublier les bienfaits — (La bible des poètes : les Métamorphoses d'Ovide moralisées par Thomas Walleys. Traduction Collard Mansion, 1493,)
    • Jamais ogier le danois ne frappa chevalier qu'il ne fut armé de tous poings — (Ogier le Danoss, duc de Dannemark, qui fut l'ung des pairs de France, lequel avec l'ayde du roy Charlemagne chassa les payens hors de Rome et remît le pape en son siège . Et conquît troys terribles geans sarrazins en champ de bataille... Et fut couronne roy d'angleterre et roy d'acre, et conquît Jerusalem et Babylone et plusieurs autres vaillances fît ledit Ogier, 1495,)
    • jamais beuf fa tête cornue ne mettrait en jouc de charrue — (Le Romman de la Rose nouvellement imprimé à Paris, Guillaume de Lorris, 150?,)

Ngëmä [Sepe]

jamais \ʒa.mɛ\

  1. ...
  2. ...

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï