joie

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

joie \ʒwa\ linô gâlï

  1. ngîâ
    • L'heureux père, qui se sentait inondé de joie par la joie de sa fille, se tourna pour mieux la voir ; dans ce mouvement les rênes lui glissèrent des mains. — (Samuel-Henri BerthoudL'Esprit des oiseaux, illustration par Yan' Dargent, Tours : chez Alfred Mame, 1867, lêmbëtï 149)
    • Le visage de Félicité s’empourpra d’une joie chaude. Elle se mit sur son séant, frappant comme une enfant dans ses mains sèches de petite vieille. — (Émile ZolaLa Fortune des Rougon, G. Charpentier}, Paris, 1871, ch. III} ; réédition 1879, p. 102)}
    • Gaspard vit avec joie la femme poser une soupière fumante sur la table de la cuisine. — (André DhôtelLe Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • Les bourreaux doivent savourer la même omnipotence, se livrer à pareille furie, goûter une égale joie de meurtrir sans remords. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • j’éprouve… mais quoi ? quel mot peut s’en saisir ? pas le mot à tout dire : « bonheur », qui se présente le premier, non, pas lui… « félicité », exaltation, sont trop laids, qu’ils n’y touchent pas… et « extase »… comme devant ce mot ce qui est là se rétracte… « Joie », oui, peut-être… ce petit mot modeste, tout simple, peut effleurer sans grand danger… — (Nathalie SarrauteEnfance, Gallimard, 1983, collection Folio, lêmbëtï 67)
    • Si je pensais que le souverain bien fût la joie, je ne douterais point qu'on ne dût tâcher de se rendre joyeux, à quelque prix que ce pût être, et j'approuverais la brutalité de ceux qui noient leurs déplaisirs dans le vin, ou les étourdissent avec du pétun. — (René Descartes, « Lettre à Élisabeth Egmond, du 6 octobre 1645 » na Correspondance avec Élisabeth, Presses électroniques de France, 2013)
  2. (Sêmîngi) ...
    • Il fut aussitôt rendu chez sa mère qui lui fit, naturellement, toutes les joies du monde. — (Anatole Le BrazLes Saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, lêmbëtï 15)
  3. ...
    • Gasbieha se précipita dans la chambre de sa sœur de lait avec des transports de joie. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira » na "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï