kola

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : kolâ, kolá

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

kola \kɔ.la\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. (Sêndânganga, Sêndâsên) gôro
    • Des clients, je n’en avais guère vu venir encore à la factorie, des badauds noirs seulement, d’interminables gesticuleurs et mâcheurs de kola, érotiques et paludéens. — (Louis-Ferdinand Céline (Louis-Ferdinand Destouches), Voyage au bout de la nuit , Denoël et Steele, Paris, 1932 (réédition Gallimard, Folio #28, 2019, lêmbëtï 215)
    • « Un fameux verre de vin de kola pour le ministère, » fut-il dit par un député. Le reconstituant venait à point. Le cabinet était malade, fort malade. — (Joseph CaillauxMes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse , 1942)
    • Le Vino-Kolafra est quant à lui constitué d’extrait de noix de kola dilué dans du vin de Marsala.— (Catherine Ferland, Vin Biquina et pilules pour «hommes faibles»: 5 types de médicaments anciens qui guérissaient tout... ou presque! , Le Journal de Québec, 19 Kakauka 2021)

Âkpalêtôngbi[Sepe]

Âlïndïpa[Sepe]