linge

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

linge \lɛ̃ʒ\ linô kôlï

  1. bongö
    • Linge de toile ; linge de flanelle, de soie.
    • Linge uni, ouvré, damassé.
    • Blanchir, repasser, faire sécher du linge ; mettre du linge à la lessive ; coudre du linge ; marquer du linge.
    • Armoire au linge.
    • Le linge blanc m’apporte des idées de bonheur de l’ancienne France. La nappe blanche des laboureurs de Le Nain, de la Pourvoyeuse de Chardin. La chemise blanche des paysans, le dimanche. — (Paul GuthLe mariage du Naïf , 1957, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 121)
    • Elle vous regarde et d’une lente démarche s’en va au doué, portant sur l’os pointu de son épaule le linge à laver. — (Jules Quesnay de Beaurepaire, Histoires du vieux temps , 1889, lêmbëtï 361)
    • Comme linge de rechange, nous avons en tout et pour tout deux mouchoirs. — (Dieudonné Costes et Maurice BellonteParis-New-York , 1930)
  2. (Bongö) ...
    • Lui, si soigneux jusque-là dans le choix de son vêtement, marqua d’étranges faiblesses. Il tolérait les plis, les taches, la poussière. Il abandonnait au hasard et son linge et ses cravates. — (Georges DuhamelVue de la Terre promise , 1934)
  3. ...
    • Passer un linge sur une toile cirée, sur une glace, sur une vitre.
  4. (Kebëek) ...
    • Qu’est devenu le beau linge qu’on t’a payé ? On dirait que tu sais plus comment t’habiller. — (Noir Silence, "On jase de toi")

Âlïndïpa[Sepe]