lire

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

Jeune fille qui lit. (1)
Une adulte lit une histoire à un groupe d'enfants. (6)

lire \liʁ\

  1. diko mbëtë
    • […], mais vous comprenez bien qu’on ne donne pas une égale attention à tout ce qu’on lit ou qu’on parcourt dans les colonnes des journaux […]. — (« Un point d’histoire » na Louis PergaudLes Rustiques, nouvelles villageoises  , 1921)
    • Une auto qui venait en sens inverse éclaira un instant la borne kilométrique et Joseph Mittel se pencha juste à temps pour lire : Forges-les-Eaux, 2 km. — (Georges SimenonLong cours  , Éditions Gallimard, 1936, chapitre 1)
    • Il était célèbre par une obstination admirable à apprendre à écrire et à lire ; le résultat ne fut pas étonnant ; il faut croire qu’il est bien difficile d’apprendre à lire ; […]. — (AlainSouvenirs de guerre  , page 75, Hartmann, 1937)
    • Mais lire, c’est surtout entrer en soi-même, apprendre à se considérer comme un monde de signes, de messages codés, de rébus. — (Philippe SollersÉloge de l’infini  , Gallimard, lêmbëtï 619)
  2. ...
    • Ce qui m’étonne, c’est que le propriétaire dudit bouquin ne semble pas le lire de droite à gauche. Est-ce qu’il ne serait pas imprimé en caractères chinois ? — (Jules VerneClaudius Bombarnac  , Paris: J. Hetzel et Cie, 1892, âlêmbëtï 6)
    • Devenue totalement sourde, cette cagole de Catherine ne leur prêtait nulle attention. Un mince sourire flottait sur son visage et elle lisait. — (Maurice Lemoine, Les cités interdites  , Éditions de l'Encre, 1987, lêmbëtï 129)
  3. ...
    • Il est de jeunes écrivains qui ne lisent pas Hugo. C’est pourquoi ils ont tant de certitudes heureuses et atteignent promptement au talent. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette  , Paris: Éditions de l’Épi, 1930, lêmbëtï 67)
    • J’ai beaucoup lu sur Péguy, ce fils de rempailleuse de chaises devenu Normalien, dreyfusard acharné, socialiste de sang et de flammes, polémiste frontal. — (François-Xavier Putallaz, Nicolas Buttet et Pascal Décaillet, Coups de griffe: chroniques des Temps qui courent  , Éditions Saint-Augustin, 2006, lêmbëtï 219)
    • Il est vrai qu'il paraît inutile d'apprendre ce qui est écrit dans les livres puisque ça y est, encore faut il pouvoir l'y trouver et donc de savoir lire, privilège maintenant réservé à une frange minoritaire de la population qui a la chance de naître dans une famille […], ayant le souci et la patience d'apprendre la lecture à sa progéniture. — (Jean-Claude Besso, Les Commentaires du docteur Agasse  , Société des Écrivains, 2010, lêmbëtï 55)
  4. ...
    • Il ne parle pas l’anglais, mais il le lit avec assez de facilité.
  5. (Mozoko) (Sêkpängö) ...
    • Une recette, c’est comme une partition. La musicienne lit les notes qui se présentent à elle et, simultanément, elle en entend la mélodie : les voir c’est les entendre, avant même de les jouer. — (Françoise VergèsÀ vos mangues !  , traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine)
  6. ...
    • Il lit bien, il lit mal.
    • Il lit distinctement.
    • Il ne sait pas lire.
    • Il nous a lu un long discours.
    • Je vais vous lire mes vers.
    • Ce prince avait l’habitude de se faire lire quelque bon livre pendant ses repas.
  7. ...
    • Lire un volume de vers, un roman, un billet, une lettre, la messe, une dépêche chiffrée.
    • (Bîanî) Il passe son temps à lire.
    • (Bîanî) Lire n'est pas du temps pris à la vie : c'est vivre plus. — (Dominique Lebel, L'entre-deux-mondes  , Montréal, Boréal, 2019, lêmbëtï 109)
    • (Zäzämä) C’est un ouvrage qu’on ne peut lire, se dit d’un ouvrage ennuyeux, ou mal écrit, ou surtout licencieux.
    • (Zäzämä, Mbumbuse) Ce livre, cet ouvrage se laisse lire, On le lit sans fatigue, sans ennui.
  8. ...
    • Notre professeur nous lisait Homère.
  9. (Zäzämä) ...
    • L’ivresse se lisait dans ses yeux, une ivresse crâne et satisfaite qui lui arrachait quelquefois de gros rires. — (Francis CarcoMessieurs les vrais de vrai  , 1927)
    • A quoi songes-tu donc ? s’informa la maîtresse du logis, surprise de l’inattention qu’elle lisait dans les yeux de l’artiste. Tu n’as pas de contrariétés. — (Francis CarcoL’Homme de minuit  , 1938)
    • De temps à autre, elle regardera dehors et fera la lippe. Je lirai dans ses yeux ce que je lis dans les yeux de tous. L'ennui. — (Marcel Godin, Ce maudit soleil  , Éditions Robert Laffont, 1965, chapitre 1)
    • Je la regardais — minutes silencieuses où l'on n'entendait que le tic-tac de l'horloge accrochée au mur — et j'essayais de lire dans son visage muet, mais rien d'elle ne m'était familier. — (Stefan ZweigLa peur  , traduit de l'allemand par Alzir Hella, éditions Grasset, 1935, 2002)
    • Après tout, si on peut lire un dessin, lire les lignes de la main, lire dans le ciel le mauvais temps qui se prépare, ou lire les pensées dans le visage du renfrogné qui n'a pas ouvert la bouche, pourquoi ne pourrait-on apprendre à lire ce qui n'est écrit qu'entre les lignes? — (Antonine MailletClin d’œil au Temps qui passe  , Leméac, 2019, lêmbëtï 159)

Pandôo [Sepe]

Jeune fille qui lit. (1)
Une adulte lit une histoire à un groupe d'enfants. (6)

lire \liʁ\ linô gâlï

  1. ...
    • Un euro vaut environ 1936 lires.
  2. ...

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï