louve

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Louve capitoline (sens 1)
Louve auto-serrante (sens 3)
Une louve clavée (sens 3)

louve \luv\ linô gâlï

  1. (Nyama) wâlï-mbo tî ngonda
    • Romulus et Rémus furent allaités par une louve, dit la légende ; la réalité est moins attendrissante : toute louve signalée à moins de 70 km de Rome est systématiquement abattue.
    • Entre chienne et louve , le spectacle du Quartet Buccal, a fait un tabac partout où il a été donné.
  2. (Zäzämä) ...
    • Il la revoyait jeune, grande créature mince et pâle, aux yeux effarés, veuve tout de suite de Rougon, du lourd jardinier qu’elle avait voulu pour mari, se jetant avant la fin de son deuil aux bras du contrebandier Macquart, qu’elle aimait d’un amour de louve et qu’elle n’épousait même pas. — (Émile ZolaLe Docteur Pascal , G. Charpentier, 1893, chapitre III)
    • Renvoyée de son école pour inconduite, elle est revenue ici parce que certains étudiants lui plaisent. Elle devait rester trois jours, paraît-il. Trois jours ! Elle n’a pas la moindre intention de partir. C’est ce que les Latins appelaient lupa, une louve, une bête sans cesse affamée… — (Julien GreenMoïra , 1950, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 172)
  3. ...
  4. ...
    • Dans les eaux dormantes on préfère employer les louves ou les verveux cylindriques à plusieurs entrées; c’est au milieu des herbes que l’on tend les louves. — (Pierre JoigneauxLe livre de la ferme et des maisons de campagne, Volume 2 , V. Masson et Fils, 1865, lêmbëtï 1086)

Âlïndïpa[Sepe]