mâle

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : male, Malëe

Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

mâle \mɑl\ linô kôlï

  1. kôlï-
    • Enfant mâle.
  2. (Sêndâsên) ...
    • Fleurs mâles,
    • Encens mâle. → bâa oliban.
  3. (Könöngö) ...
    • Le vieillard appartenait aux modèles affectionnés par les mâles pinceaux de Schnetz ; c’était un visage brun dont les rides nombreuses paraissaient rudes au toucher, un nez droit, des pommettes saillantes et veinées de rouge comme une vieille feuille de vigne, de contours anguleux, tous les caractères de la force, même là où la force avait disparu ; ses mains calleuses, quoiqu'elles ne travaillassent plus, conservaient un poil blanc et rare ; son attitude d’homme vraiment libre faisait pressentir qu’en Italie il serait peut-être devenu brigand par amour pour sa précieuse liberté. — (Honoré de BalzacLa Peau de chagrin , 1831)
    • Dans ses articles quotidiens il combattit avec son mâle talent de plume la politique de Delcassé en même temps qu’il réagissait contre le pacifisme d’illusions ou de débilité qui, alors, exerçait des ravages. — (Joseph CaillauxMes Mémoires, I : Ma jeunesse orgueilleuse , 1942)
    • Sa figure mâle et brune possédait ce charme inexplicable qu’une parfaite régularité de traits communique à de jeunes visages. — (Honoré de BalzacLa Femme de trente ans , 1855)
  4. (Zäzämä) ...
    • Ses jours sont comptés à ce poste. Ceux de l’écrivain anonyme également si on en croit les mâles affirmations de la Maison Blanche, en proie à une chasse à l’homme qui excite les amateurs de paris sur son identité. — (Gilles Paris, « Président Trump, an II : la chasse à l’homme » na Le Monde , 9 septembre 2018 → dîko mbëtï)
  5. ...
    • Une prise mâle.

Pandôo [Sepe]

mâle \mɑl\ linô kôlï

  1. -kôlï
    • La Royauté est indivisible, et déléguée héréditairement à la race régnante de mâle en mâle, par ordre de primogéniture, à l’exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance. — (Constitution française du 3 septembre 1791)
    • Mais le plus drôle, c'était quand les deux mâles de la tribu Sauveterre, flanqués d’Eugénie, s’esclaffaient devant une toile du peintre placée contre le mur. C'était à crever de rire, à se rouler par terre. Feu roulant de lazzis ! blagues sans nom ! — (Pierre Dominique, « Les poux du lion » na Les Œuvres Libres , n° 69, février 1927, Paris : chez Arthème Fayard et Cie, lêmbëtï 212)
    • Et, en mâle égoïste et heureux de trouver dans son demi-renoncement une nouvelle raison de s’estimer lui-même, il se dit que le jeu avait été assez loin et qu’il éviterait désormais de se trouver seul en présence de Zaheira. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira » na « Trois contes de l’Amour et de la Mort » , Édition Corrêa, 1940)
    • Il y a là une forme subtile de ce à quoi les militantes féministes ont donné le nom de « phallocratie », comme si le mâle avait acquis la créature qu'il exhibe dans une vente aux enchères et désirait qu'on le congratulât pour cette bonne affaire grâce à laquelle son existence va être tout embellie. — (Jean DutourdPortraits de femmes , éditions Flammarion, 1991, 2010)
  2. ...
    • À mesure que les ovules quittent le ventre de la femelle, ils sont fécondés par le mâle. La semence s’échappe par l’orifice anal. — (Jean RostandLa Vie des crapauds , 1933)
    • Tout autour de la jeune femme, les pigeons voletaient, roucoulaient. Les mâles, empressés, la gorge gonflée, saluaient jusqu’à terre les femelles. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira » na « Trois contes de l’Amour et de la Mort » , Édition Corrêa, 1940)
  3. (Charentes) ...
    • Des ponnes de tailles et de décors différents étaient fabriquées. De la plus grande à la plus petite, on trouve : ponne, mâle, ponon de ponne, ponon de mâle, ponuchon, poniche, de 300 à 60 litres. — (« Four à ponnes » na www.culture.gouv.fr , 20 Lengua 2004 → dîko mbëtï)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï