malle

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

La malle emportant le courrier d’Ostende vers 1920

malle \mal\ linô gâlï

  1. sandûku
    • Deux grandes malles étaient ouvertes, au milieu de la chambre en désordre ; des paquets, des vêtements traînaient partout ; c’était une visite, vingt fois reprise, des meubles, des tiroirs. — (Émile ZolaLe Docteur Pascal  , G. Charpentier, 1893, chapitre XI)
    • À toute allure les autobus, les omnibus et les charrettes de commissionnaires voituraient malles et valises vers la gare ; sur les quai envahis, l’exode des hiverneurs d’élite se heurtait à la bousculade des voyageurs de toute espèce. — (Paul MargueritteJouir  , 1918, tome 2, lêmbëtï 260)
    • J’avais acheté des malles. Elles étaient remplies de souvenirs : coffrets, tapis d’aloès, cannes en bois d’amourette, écaille travaillée par Belon, de Marseille. — (Albert LondresL’Homme qui s’évada  , Les éditions de France, 1928, lêmbëtï 40)
    • Sous le hangar, autour de quelques malles éparses, trop aisément classées, errent des fantômes de douaniers, mâchant nonchalamment leur chewing-gum. — (André MauroisChantiers américains  , 1933)
  2. (Sêndâdünîa) ...
    • Le mercredi matin, La Brière était arrivé par la malle, et à temps, pour déjeuner avec Canalis. — (Honoré de BalzacModeste Mignon  , 1844 ; 1855, édition Houssiaux)
    • On nous délivra les passeports, je signifiai courtoisement à ma Dame mon départ prochain, j’embarquais avec Anonyme dans une de ces malles qu’on appelle Messageries, et je n’eus guère le temps de rêvasser, trop occupé à retenir mes côtes que le tressautement des roues mettait en déroute. — (Ippolito NievoAnti-aphrodisiaque pour l’amour platonique  , 1851 (première parution 1956) ; traduit de l’italien par Muriel Gallot, 1986, lêmbëtï 176)
  3. (Ngbêne) ...
    • Le 29, il est arrivé à Londres une malle de ces mêmes Indes, d’où le paquebot partit le 18 Décembre, & a apporté avis de l’arrivée de l’amiral Rodney à Ste Lucie, & qu’au départ de la malle cet amiral alloit faire une expédition importante. — (Journal encyclopédique ou Universel  , vol. 2, part. 2, page 273, mars 1781)
    1. (Mbîrîmbîrî nî) ...
      • Ah ! Si je pouvais arriver à temps pour la malle... — (HergéL’Île noire  , 1943)
  4. ...
    • On se propose de kidnapper le gestapiste, de le jeter dans la malle arrière de sa voiture et de sortir rapidement de la ville, afin d’éviter des représailles sur Megève. — (Michel GermainLe Sang de la barbarie  , La Fontaine de Siloé, 1995, lêmbëtï 236)
  5. (Ngbêne, Mbumbuse) (Kebëek) ...
    • J’ai reçu une lettre dans la malle, j'ai reçu de la malle aujourd’hui.
    • La malle nous est arrivée hier soir. Merci pour lettre et découpures. — (Correspondance de Rodolphe Lemieux [1907], citée dans René Castonguay, Un diplomate à la découverte du Japon  , Québec, Septentrion, 2018, page 95)
  6. (Könöngö, Mbumbuse) (Kebëek) ...
    • Je vais à la malle.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï