Aller au contenu

mangue

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

Une mangue.

mangue \mɑ̃ɡ\ linô gâlï

  1. (Lêkëkë) mângo, mangöo
    • Et le Progrès vint, qui l’obligea à mettre dans son étalage des artichauts et des aubergines de France, des pommes étrangères, […] des bananes, des noix aux formes insolites, des « grappes fruits » et des mangues — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 8)
    • Le fruit frais mature est très apprécié pour ses qualités gustatives. C’est une source de fibres pour la diète alimentaire ainsi que de vitamines A et C. Verte, la mangue fait l’objet de préparations alimentaires (pickles…). La mangue peut être transformée en tranches au sirop, en purée ou en jus. — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l’agronome , Cirad/Gret/Ministère des Affaires Etrangères, Paris, 2002, lêmbëtï 980)
    • Quand je tombe sur une goyave, une mangue, un ananas, c’est comme je les mangeais enfant que je les veux : verts et avec du sel et du piment. — (Françoise Vergès, « À vos mangues ! » na Politique africaine , traduction de Dominique Malaquais, 2005/4, n° 100, lêmbëtï 319)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï