marmonner

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

marmonner \maʁ.mɔ.ne\ palî tî mbenze

  1. boboto
    • – Nom d’un chien ! – marmonna-t-il. – Je n’ai aucune sympathie pour les cadavres… J’aimerais mieux, ma foi, que l’individu fût vivant. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 331)
    • “Putain de bordel de merde", marmonne-t-il pendant que les six centilitres de Black Ribbon vingt et un ans d'âge brûlent son ulcère à vif. — (Erik Axl SundLes visages de Victoria Bergman , traduit du suédois par Rémi Cassaigne, Actes Sud Littérature, 2014, vol. 3 Catharsis)
  2. ... → bâa marmotter
    • Seul Charles mangeait à peu près à sa faim, car sa tante, la vieille Hetty qui lui faisait peur autrefois quand, la surprenant à marmonner ses prières, toute seule dans la pénombre, il la croyait en conversation avec le diable, cette excellente femme lui apportait des gâteaux dans son cabas et lui faisait non plus peur mais honte devant ses camarades. — (« Charles Lamb » na Julien GreenSuite anglaise , 1927, Le Livre de Poche, lêmbëtï 52)
    • Voici le récit complet : En rentrant tard du travail la veille, Quinz a attrapé l’appareil photo Zenit pendu par la bandoulière à un clou derrière la porte d’entrée, l’a ouvert, a marmonné quelque chose et l’a refermé d’un coup sec avant de le raccrocher. — (John Le CarréL’héritage des espions , traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Perrin, Le Seuil, 2018)

Âlïndïpa[Sepe]