mathématiques

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Lêpa tî pandôo [Sepe]

mathématiques \ma.te.ma.tik\ linô gâlï sêmîngi

  1. sêndâmâti → bâa mathématique
    • En effet le mot mathématiques ne signifiant que science, celles que j’ai nommées ont autant de droit que la géométrie à être appelées mathématiques ; et cependant il n’est personne qui, pour peu qu’il soit entré dans une école, ne puisse distinguer sur-le-champ ce qui se rattache aux mathématiques proprement dites, d’avec ce qui appartient aux autres sciences. — (René DescartesRègles pour la direction de l'esprit , Édition Cousin, 1628, Règle quatrième, cinquième alinéa, Tome XI, lêmbëtï 222 → dîko mbëtï)
    • Très souvent, en économie, les mathématiques ne sont rien de plus qu'une sophistication inutile (que Keynes avait su dénoncer - il parlait à leur propos de niaiseries formalisées), du merdouillage. Ici, je crois qu'il faut être absolument net. Mathématiser l'économie, ça n'a rien à voir avec forger un concept économique qui aurait sa valeur propre. — (Interview de Gilles Châtelet par Pascal Nouvel, « Vivre et penser comme des porcs : Le déclin de la philosophie analytique », dans Le déclin de la philosophie analytiquesous la direction de Stanley Cavell, dans L'Aventure humaine : savoirs, libertés, pouvoirs , Presses universitaires de France, 1999, lêmbëtï 109)
    • Passionné de mathématiques dès mon plus jeune âge, j'ai toujours voulu comprendre le pourquoi et le comment du monde qui nous entoure. — (André Berger, Le climat de la terre: un passé pour quel avenir? , page 10, De Boeck Supérieur 1992)
    • La géométrie, l’algèbre, etc., appartiennent aux mathématiques pures ; l’astronomie, la mécanique font partie des mathématiques appliquées.
  2. ...
    • Cours de mathématiques.
    • Les mathématiques élémentaires
    • Les mathématiques spéciales, servant à la préparation des grandes écoles.

Âlïndïpa[Sepe]