microbe

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

microbe \sêndagô ?\

  1. (Nyama) makorôbe

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

microbe \mi.kʁɔb\ linô kôlï

  1. (Sêndâfi) makorôbe
    • Et l’air, mon Claudin, l’air reniflable, risquais-je avec rusticité? — Tu renifles ? Et les microbes ! Prends garde ! — (Émile BergeratSouvenirs d’un enfant de Paris, 1912, lêmbëtï 218)
    • On sait que le microbe de la peste est un cocco-bacille appartenant au genre Pasteurella, dont les différentes espèces produisent les septicémies hémorragiques des animaux. — (Jules Guiart, « La peste reviendra-t-elle ? » , dans la Revue d'Hygiène, volume 59, n° 4, avril 1937, page 241,)
    • La pellicule [...] est composée de nanoparticules de céramique. Ce produit était déjà utilisé depuis une dizaine d’années dans la fabrication d’instruments chirurgicaux. Il a la caractéristique de détruire les microbes. — (Stéphanie Martin, Une pellicule plastique comme bouclier contre le coronavirus, Le Journal de Québec, 7 Fulundïgi 2021)
  2. (Zäzämä) ...
    • Ça m’aurait étonné que tu ne sois pas là, microbe ! dit M. Heaume en me cueillant le poignet. — (Hervé BazinHuile sur feu, 1954)
  3. (Könöngö) ...
    • Il doit y avoir un microbe du rire. — (Maurice GenevoixBoue, 1921)
    • La tristesse […] C’est un poison, un microbe qu’on a tort de cultiver. — (Louise de Vilmorin, Histoire d’aimer, 1954)
  4. (Zäzämä) ...
    • La délégation des gauches ! Ce seul nom évoque des palabres […] toute une faune de couloirs en marge de la vraie vie, une agitation de microbes au dedans d’un grand corps qu’ils n’ont pas conscience de détruire. — (François MauriacJournal 4, 1950,)

Âlïndïpa[Sepe]