mince

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

mince \mɛ̃s\ linô gâlï

  1. ngëngö
    • Les betteraves, après avoir été lavées, sont découpées en cossettes très minces par un coupe-racines. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, 1869)
    • Le reste du visage se composait d’un teint rosé, d’une lèvre mince, surmontée d’une moustache fauve et de dents admirables. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1886)
    • Mme Chappaz jeta dans la poêle pleine d’huile bouillante les pommes de terre coupées en tranches minces. — (Charles Ferdinand Ramuz, Adam et Ève, L’Âge d’Homme, 1978, page 9)
  2. ...
    • La petite, qui roulait sur ses vingt ans, était aguichante au possible, mince et rembourrée, les yeux clairs, mouillés de candeur vicieuse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, 1930)
    • C’est un long vieillard, mince comme un baliveau, un peu courbé par une bonne septantaine d’ans. — (Jean Rogissart, « Passantes d’Octobre », na 1958,)
    • Il était de taille moyenne, plutôt mince. — (Laure Nillus, « Le sourire évanoui », na in Nouvelles policières, éditions Balthazar, avril 2003)
  3. (Zäzämä) ...
    • Le ressac était trop fort sur la plage de galets et aurait vite mis en pièces mon mince canot de toile. — (Alain Gerbault, « À la poursuite du soleil », na tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Une petite pluie mince et tenace dégoulinait sans arrêt depuis la veille. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, 1930)
    • Le dirigeant pensait pouvoir tirer un bénéfice d’avoir réussi à éviter le retour d’une frontière dure sur l’île, entre République d’Irlande et Irlande du Nord. Mais ses chances de conserver son siège paraissent minces. — (« Les Irlandais se rendent aux urnes, prêts à tourner la page du Brexit », na auteur_article=Cécile Ducourtieux, Le Monde, 6 février 2020 → dîko mbëtï)
    • Il ne reste qu’un bien mince espoir de sauver ce malade.
    • C’est un bien mince personnage, il est de peu de considération, de peu d’autorité.
    • Ce n'est pas une mince affaire !

Ngëmä [Sepe]

mince \mɛ̃s\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. ...
    • Oh mince ! On a oublié la bouteille à la maison.
    • Mince de rigolade ! on dit que Pierre Bonaparte vient d’assassiner son tailleur ! — (Jules VallèsL’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
    • Mince ! avait-elle prononcé. Je comprends que vous ne rigoliez pas si vous lisez toujours des livres pareils. — (Georges Simenon, « Le Blanc à lunettes », na 1937, I)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï