mot

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

mot \mo\ linô kôlï

  1. mbupa
    • Il fit une seconde halte pour lire ces mots : À la Belle-Étoile, écrits en légende sous une peinture qui représentait le simulacre le plus flatteur pour un voyageur affamé : c’était une volaille rôtissant au milieu d’un ciel noir. — (Alexandre DumasLa Reine Margot , 1886, volume I, chapitre IV)
    • On n’a pas évoqué une chose quand on l’a appelée par son nom. Les mots, les mots, on a beau les connaître depuis son enfance, on ne sait pas ce que c’est. — (Henri BarbusseL’Enfer , Éditions Albin Michel, Paris, 1908 ; éditions G. Crès, Paris, 1925)
    • Et sa voix alors prenait une intonation dolente et uniforme, enflant les mots, appuyant indéfiniment sur les syllabes. Cela m’agaçait beaucoup. — (Octave MirbeauLa Chanson de Carmen , 1990)
    • Bien qu’il n’eût pu comprendre un seul mot de ce qui avait été dit, Bert éprouva un choc en remarquant le ton qu’avait pris l’homme. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 247)
    • D’ailleurs il a pas mal lu, Nastase  ; autrefois, avec Totome, ils passaient des soirées et des veillées à chercher des mots chics dans le petit Larousse. — (Louis Pergaud, « Un point d’histoire » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
    • Les hommes ont forgé des mots pour expliquer cet inexplicable. Ils ont dit : audace, confiance en soi, absence de scrupules. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette , Paris: Éditions de l’Épi, 1930)
    • Il s’interrompit net et nous fit un sourire plutôt torve et en coin, comme s’il désespérait d’arriver à traduire en mots sa pensée. — (Henry Miller, « L’Ancien Combattant alcoolique au crâne en planche à lessive » na Max et les Phagocytes , traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Ce que j'écoutais, ce que je guettais, c'était les mots : car j'avais la passion des mots ; en secret, sur un petit carnet, j'en faisais une collection, comme d'autres font pour les timbres.
      J'adorais
      grenade, fumée, bourru, vermoulu et surtout manivelle : et je me les répétais souvent, quand j'étais seul, pour le plaisir de les entendre. — (Marcel PagnolLa gloire de mon père , 1957, collection Le Livre de Poche, lêmbëtï 197)
    • Je ne saisis pas, quant à moi, un seul mot de leur jargon. Ni le maire, ni le curé je ne les entends. — (Jean RogissartPassantes d’Octobre , Paris: Librairie Arthème Fayard, 1958)
    • On étudiera également les possibilités d’épelation du malade pour des mots en rapport avec son niveau scolaire. — (Julián de Ajuriaguerra & Henry Hécaen, Le cortex cérébral; étude neuro-psycho-pathologique , Masson, 1960, lêmbëtï 170)
    • S’il faut une grande intelligence pour créer un mot, quel âge a donc la parole humaine ? — (Philippe SollersÉloge de l’infini , Gallimard, lêmbëtï 368)
    • Les mots sont la façon qu'a trouvée l'homme de donner du sens au chaos. — (Antoine BelloAda , 2016 ; édition Blanche, 2016, lêmbëtï 280)
    • Si le mot « alcoolisme » est la définition « usuelle », le terme « œnolisme » est une expression plus médicale et assez élégante, mais à la campagne, on appelle ça tout bonnement « l’ivrognerie ».
      Voilà un mot qui dit ce qu’il veut dire !
      — (Michel Petit, Taote Feti'i, un médecin de famille à Tahiti , Éditions Publibook, 2012, lêmbëtï 92)
  2. ...
    • Pour un typographe, presqu’île est formé de deux mots, alors que pour un linguiste, c’est un mot.
  3. ...
  4. ...
    • Personne ne pouvait prononcer une phrase, dire un mot, apprécier un argument, juger un fait sans qu’aussitôt les autres ne demandassent : « la conclusion » ? — (Louis Pergaud, « Un point d’histoire » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
    • Mot lamentable, mot tragique ! Je n'oublierai jamais le ton que prit Charlotte pour me dire ce mot-là. — (Pierre LouÿsTrois filles de leur mère , Paris, 1926, chapitre 3)
    • Le soudain tutoiement, la violence des mots, enlaidissent Hugues aussitôt. Ce n'est plus qu'un petit voyou, plein de haine. — (Laure Angélis, Le lys écarlate , Editions Pierre Téqui, 1998, lêmbëtï 130)
    • En 2016, il avait réussi à peser sur le débat en formulant des problèmes importants qui étaient dans l’air du temps. La suite dira si l’on peut changer l’industrie de la tech avec des mots. Cela peut en tout cas y contribuer. — (auteur_article=Alexandre Piquard, « Tristan Harris, l’ex-ingénieur qui veut empêcher la technologie de « dégrader l’humain » » na Le Monde , 24 Ngubê 2019 → dîko mbëtï)
    • Il ne m’en a pas dit un mot, un traître mot.
    • Il demeura confus et ne dit mot.
  5. ...
    • Malraux, fait prisonnier, adresse à Josette des mots signés d'une tête de chat. Enceinte, elle lui rend visite en prison, à Collemiers, suscitant l’émotion des villageois. — (Anissa Benzakour-Chami, « Clotis Josette (1910-1944) » na le Dictionnaire Malraux , CNRS Éditions, 2011)
  6. ...
    • Est-ce votre dernier mot ?
  7. ...
    • Quand un poste reconnaît une patrouille, il en reçoit le mot d’ordre et lui donne celui de ralliement. On disait autrefois dans le même sens « Le mot du guet ».
    • Mais rassurez-vous, on nous attend dans le Louvre, et quant au mot qui demain sera donné à tous les postes, je le connais. C'est : CAPESTANG.. — (Michel ZévacoLe Capitan , 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire », 1907, no 31)
  8. ...
    • Il eut tort de citer le mot de Voltaire, qui est beaucoup trop décisif et immodéré : « L’écriture est la peinture de la voix ; plus elle est ressemblante, meilleure elle est », et qui conduirait à l’orthographe individuelle, c’est-à-dire à une confusion telle qu’on ne se comprendrait jamais quand on s’écrirait les uns aux autres. — (Émile FaguetSimplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Les gens d'esprit se consolent plus facilement que d'autres : ils appliquent une épigramme sur leurs chagrins et soulagent leurs douleurs avec un bon mot. — (Louis ÉnaultAlba , 1860)
    • Il aimerait mieux perdre un ami qu’un bon mot.
    • Il a toujours le mot pour rire.
  9. ...
    • En venir aux mots.
    • Avoir des mots.
  10. ...
    • Un mot, deux mots, s’il vous plaît.
  11. ...
    • Cette démarche, que l’on peut traduire par « une seule santé », considère que la santé des écosystèmes et celle des humains sont liées. La pandémie de Covid-19 l’a popularisée, y compris chez les gouvernants. Mais pour l’instant cela reste des mots, constate dans sa chronique Stéphane Foucart, journaliste au « Monde ». — (auteur_article=Stéphane Foucart, « « Dans le monde politique, l’approche “One Health” demeure incantatoire » » na Le Monde , 25 Ngubê 2021 → dîko mbëtï)
    • Ce sont des mots, ce ne sont que des mots.
  12. (Mbäkôro) tënë-lombë
    • Dans la devise de Louis XII, le corps était un porc-épic, et le mot Cominus et eminus ; dans celle de Louis XIV, le corps était un soleil, et le mot Nec pluribus impar.
  13. (Kombûta) ...
    • La taille d’un mot mémoire dépend du type de processeur ; elle est de
      1 octet (8 bits) dans les processeurs 8 bits (par exemple Motorola 6502) ;
      2 octets dans les processeurs 16 bits (par exemple Intel 8086) ;
      4 octets dans les processeurs 32 bits (par ex. Intel 80486 ou Motorola 68030).
      — (Emmanuel Viennet, 1.3 Architecture de base d’un ordinateur, dans Cours Architecture des Ordinateurs, 2001)
  14. ...
    • Mot historique.
    • Ce philosophe a dit un mot remarquable.

Âlïndïpa[Sepe]