négation

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

négation \ne.ɡa.sjɔ̃\ linô gâlï

  1. këngö
    • Soit qu’il fût convaincu, soit, ce qui est plus probable, que la négation lui parût difficile vis-à-vis d’un homme comme le chevalier Lenoir, le docteur se tut. — (Alexandre DumasLes Mille et Un Fantômes , 18xx)
    • Alors les retournant et les soupesant : « Charcot, me dit-il, y a-t-il de l’or ou de l’argent là-dedans ? » et devant ma négation, il me les rendit avec mépris. — (Jean-Baptiste CharcotDans la mer du Groenland , 1928)
    • Toute passion se nourrit de négation, parce qu’elle assume et souffre l’exception, au sens kierkegaardien du terme. Elle exile celui qui la vit. — (Denis de RougemontComme toi-même : Essais sur les Mythes de l’Amour , Albin Michel, 1961, lêmbëtï 77)
  2. (Ndïäyângâ) ...
    • Un peu plus et il reprenait à son compte la fameuse quadruple négation de l’ex-grand vizir du comité exécutif de Montréal, Frank Zampino, devant la commission Charbonneau : « Je ne confirmerais pas non plus que je ne pourrais pas l’exclure. »— (Antoine RobitailleUne enquête publique, vraiment? , Le Journal de Québec, 19 Nabändüru 2021)
    • En latin, deux négations valent une affirmation.

Âlïndïpa[Sepe]