novembre

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Représentation du mois de novembre.

novembre \nɔ.vɑ̃bʁ\ linô kôlï

  1. Nabändurü
    • Nous étions au mois de novembre. Les journées étaient redevenues froides et courtes. A cinq heures du soir, il faisait nuit close. — (Alexandre DumasLes Mille et Un Fantômes,)
    • […], l’hiver arriva plus tôt que d’habitude, vers le commencement de novembre. Il ne commença point par de la neige, mais par un froid sec et de grandes gelées. — (Erckmann-ChatrianHistoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Nous avions mis trois jours à l’œuvre, Varsovie n'eut besoin que d'une nuit, de la nuit du 29 novembre 1830! — (François-Vincent RaspailDe la Pologne — Les deux insurrections, 1839)
    • C’était l’été austral; le jeudi 19 novembre, je passai exactement sous le soleil à midi par un ciel sans nuages, sur un océan sans rides. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Dès la fin novembre, les plantations de peupliers peuvent débuter, […]. À l’exception toutefois des stations où la nappe remonte près de la surface en hiver. Dans ces parcelles, mieux vaut attendre mars, voire avril. — (« Peupliers : comment réussir les nouvelles plantations. », na Vincent Thècle, La France agricole, n° 3361 du 26 novembre 2010)
    • Il s’agissait de découvrir cette pêche du fond des temps consistant à traquer le hareng côtier quand, entre octobre et novembre, il passe au large de la Côte d’Opale, […]. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï