Aller au contenu

obstination

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi

[Sepe]

Pandôo

[Sepe]

obstination \ɔb.sti.na.sjɔ̃\ linô gâlï

  1. mbamba, gbüngö ngangü, kpëngbä-bê
    • Me voilà donc partagé entre travail et amusement, une vie de patachon qui inquiète maman, tandis qu'Alphonse est surtout embarrassé par mon obstination à vouloir embrasser une carrière d'artiste. — (Richard Di Domenico, Moi, Lautrec / docteur litho - mister ribaud , Editions Phi, 2021)
    • Bert, avec l’obstination convulsive de l’instinct, s’étaya contre les parois, jusqu’à ce que le ballon piquât du nez. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 252)
    • […], tout vous révèle qu’entre Le Havre et Rouen se poursuit avec obstination la création d’une zone où, inévitablement, le colossal et l’extraordinaire sont en genèse. — (Ludovic NaudeauLa France se regarde , 1931)
    • Il était célèbre par une obstination admirable à apprendre à écrire et à lire ; le résultat ne fut pas étonnant ; il faut croire qu’il est bien difficile d'apprendre à lire ; […]. — (AlainSouvenirs de guerre , p.75, Hartmann, 1937)
  2. ngangü-li, sêgbüngö ngangü
    • Il lui a fallu beaucoup d’obstination pour réussir dans son examen.
    • Obstination au travail, à l’étude.

Âlïndïpa

[Sepe]