Aller au contenu

parquet

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Ênnde[Sepe]

Pandôo [Sepe]

parquet \sêndagô ?\

  1. (Da) yâda

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Vantail de la cathédrale de Poitiers composé d’un bâti contre lequel était appliqué un parquet de planches de chêne. (2)
Vue zénithale sur un parquet (3).

parquet \paʁ.kɛ\ linô kôlï

  1. (Kua tî mabäyä) yâda
    • Le parquet est une chose inconnue en Espagne, ou du moins je n’y en ai jamais vu. Toutes les chambres sont carrelées en briques ; mais, comme ces briques sont recouvertes de nattes de roseau en hiver et de jonc en été, l’inconvénient est beaucoup moindre. — (Théophile GautierVoyage en Espagne , Charpentier, 1859)
    • D’un coup de rasoir, je lui coupai la tête, et le tronc, d’où un flot de sang s’échappait, gigota quelques secondes sur le parquet. — (Octave MirbeauLettres de ma chaumière : La Tête coupée , A. Laurent, 1886)
    • Les tout-à-l'égout ne fonctionnaient pas, et les soldats logés là avaient installé des feuillées sur les parquets. C'était le cas dans beaucoup de maisons; […]. — (Jean-Pierre Vivet, Les Mémories de l'Europe: L'Europe Moderne, 1914-1970 , Éditions Robert Laffont, 1973, lêmbëtï 117)
    • Parquet en feuilles : Celui qui se compose de plusieurs assemblages pareils qu’on appelle feuilles de parquet.
  2. (Sêboro) dangbanga
    • M. le procureur général est au parquet.
    • Aller au parquet.
    • Tenir le parquet : Tenir séance au parquet.

Âlïndïpa[Sepe]