peuple

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Eugène Delacroix, La liberté guidant le peuple (5), 1830
Frontispice du livre de Marc Elder, Le peuple (7) de la mer, 1913

peuple \pœpl\ linô kôlï

  1. (Sêlizänzö) halëzo
    • La phase de civilisation dans laquelle se trouve ce peuple est encore bien éloignée de celle où nous sommes arrivés en Europe. — (Flora Tristan;, « Les Femmes de Lima » na Revue de Paris , tome 32, 1836)
    • Au Ve siècle, l’empire romain, miné par les luttes intestines, tombe en déliquescence. Des invasions de peuples barbares désolent et bouleversent aussi bien Rome que les Gaules. — (Léon BermanHistoire des Juifs de France des origines à nos jours , 1937)
    • « Peuple, je t’aime ! » dit Angelo à haute voix. Mais tout de suite il eut scrupule et il se demanda si en réalité il n’aimait pas le peuple comme on aime le poulet. — (Jean GionoLe hussard sur le toit , 1951, réédition Folio Plus, lêmbëtï 295)
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Mais New York ne copiait aucun peuple pour le désordre et le gâchis de son administration intérieure, […]. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 210)
    • Nous avons cherché à savoir pourquoi un peuple réputé rebelle vote à 64% pour Jacques Chirac. — (Erik Empatz, « La Corse démasquée » na Les dossiers du Canard enchaîné , n° 60, p.5, Lengua 1996)
  3. (Sêlizänzö) ...
    • Mr Balfour écrivait jadis: « Il est regrettable que seuls les enthousiastes puissent émouvoir les peuples, car les enthousiastes sont presque toujours des imbéciles. » — (André MauroisChantiers américains , 1933)
    • Dion Cassius rapporte que les jubilés décennaux et vicennaux des Empereurs avaient leur origine dans le fait qu'en janvier 27 av. J.-C., Auguste avait reçu du Sénat et du peuple son imperium légal pour dix ans ; […]. — (Joseph Bidez, Albert Joseph Carnoy et Franz Valery Marie Cumont, L’Antiquité classique , Imprimerie Marcel Istas, 2002, lêmbëtï 155)
  4. (Sêlizänzö) ...
    • Cette victoire, remportée sur les infidèles, fut un sujet de joie pour tout le peuple chrétien.
    • Le peuple juif.
  5. (Tî kûne) ...
    • Cet élégant et léger funambule parut à des jeux floraux donnés par l’empereur, et il enleva les suffrages de tout le peuple. — (« Théâtre des funambules » na La Nacelle du 1 Mars au 21 Juin 1823 , page 5)
  6. ...
    • La Révolution ne convient qu’au peuple, aux hommes de toutes les conditions qui ont une âme pure & élevée, aux philosophes amis de l’humanité, aux sans-culottes, qui se sont, en France, parés avec fierté de ce titre, […]. — (Maximilien de RobespierreDiscours contre Brissot & les girondins , 10 Ngubê 1793)
    • Le peuple des femmes manifeste une nouvelle exigence de justice qui est désormais la norme, la justice de genre : femmes, hommes, hétéros, homos, trans, tous sont concernés. Non seulement le peuple n’est plus le monopole des hommes, mais la justice sociale qui le sous-tendait et qui s’organisait selon la redistribution des richesses ne peut plus occulter de nouvelles redistributions. Le peuple des femmes n’est donc pas le symétrique du peuple des hommes. — (Fabienne BrugèreLe peuple des femmes , 9 Fulundïgi 2022)
    • Depuis que le peuple est souverain, nos filles sont des princesses.
  7. ...
    • D'ailleurs, ce qui est particulier à la politique de l’histoire sainte, c'est que, chaque fois qu'un personnage marquant fait quelque chose de mal, c'est toujours le pauvre peuple qui écope. — (Émile-Ambroise ThirionLa Politique au village , Fischbacher, 1896, lêmbëtï 131)
  8. ...
    • Autrefois le Lot était une voie navigable : ses écluses, ses relais faisaient vivre un peuple de mariniers. On a déclassé le Lot. — (Ludovic NaudeauLa France se regarde , 1931)

Pasûndâ [Sepe]

peuple \pœpl\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. ...
    • Combien de gens croient pouvoir mépriser le peuple, qui sont peuple eux-mêmes!
    • Ses chanoines et ses grands vicaires étaient de bons vieux hommes, un peu peuple comme lui, murés comme lui dans ce diocèse sans issue sur le cardinalat et qui ressemblaient à leur évêque, avec cette différence qu’eux étaient finis, et que lui était achevé. — (Victor HugoLes Misérables)
    • Il était de taille moyenne, légèrement trapu. Au bout de ses bras trop développés, des mains d’ouvrier, que le travail avait déjà durcies, s’emmanchaient solidement ; ses pieds, chaussés de gros souliers lacés, paraissaient forts, carrés du bout. Par les attaches et les extrémités, par l’attitude alourdie des membres, il était peuple ; mais il y avait en lui, dans le redressement du cou et dans les lueurs pensantes des yeux, comme une révolte sourde contre l’abrutissement du métier manuel qui commençait à le courber vers la terre. — (Émile ZolaLa Fortune des Rougon , G. Charpentier, Paris, 1871 ; réédition 1879, chapitre I, lêmbëtï 12)
    • Mais la vraie gaieté peuple, à fond d’insouciance et d’inconscience, je ne l’acquerrai sans doute qu’avec les années. — (Léon FrapiéLa maternelle , Librairie Universelle, 1908)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï