pion

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : piön

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

Des pions aux échecs (1).
Pions sur l’encolure d’un cheval (3).
Les pions de positionnement (vert et bleu) permettant de positionner les deux parties du corps de la pompe l'une par rapport à l'autre (4).

pion \pjɔ̃\ linô kôlï

  1. (Ngîâ tî échecs) piön
    • Les batailles ne pouvaient donc plus être assimilées à des jeux d’échec dans lesquels l’homme est comparable à un pion ; elles devenaient des accumulations d’exploits héroïques. — (Georges SorelRéflexions sur la violence , 1908, chapitre VII La morale des producteurs, lêmbëtï 349)
  2. piön
    • Aller à dame, se dit d'un pion qui prend la valeur de la dame lorsqu'on le mène jusqu'à la dernière ligne de l'adversaire.— (Modèle:R)
  3. (Kpëngö na mbârâtâ) ...
  4. ...
    • Pion de centrage, pion de positionnement.

Pandôo 2[Sepe]

pion \pjɔ̃\ linô kôlï

  1. ...
    • Deux chameaux, et leurs conducteurs, pour porter ses provisions et ses bagages ; deux pions, ou coureurs, pour l’annoncer.— (Jacques-Henri Bernardin de Saint-PierreLa Chaumière indienne , 1791)
  2. ...
    • Il n’a promu que des anciens de son école, il avance ses pions pour noyauter la direction.
  3. (Na sïönî nî) ...
    • Le professeur a été nommé à l’autre bout du pays, il a l’impression de n’être qu'un pion.
    • Tu te prends pour qui, le pion? — (David GoudreaultLa bête et sa cage (2016), in La bête intégrale , Stanké, 2018, lêmbëtï 379)
  4. ...
    • Cet élève, au bout d’une demi-heure d’étude ne comprenant pas son devoir, avait fait passer des billets pour le savoir. Le pion l’ayant découvert lui dit des sottises selon son ordinaire.— (Charles BaudelaireLettre à son frère , lettre du 25 mars 1833)
    • Entré comme pion à vingt ans dans une institution quelconque, afin de pouvoir pousser ses études jusqu'à la licence ès lettres d'abord, et jusqu'au doctorat ensuite, il s'était trouvé engrené de telle sorte dans cette vie sinistre qu'il était resté pion toute sa vie. — (Guy de Maupassant, « La Question du Latin » na Le Gaulois du 2 septembre 1886)
    • Le collège, sans transition, avait été continué par le bureau, et les pions, devant qui il tremblait autrefois, étaient aujourd’hui remplacés par les chefs qu’il redoutait effroyablement. — (Guy de Maupassant, « En famille » na La maison Tellier , 1891, collection Le Livre de Poche, lêmbëtï 128)
    • Dans les milieux bourgeois, l’enfant vit jusqu’à sept ans avec ses bonnes, jusqu’à seize avec ses pions, et ensuite, avec… qui vous savez. — (Pierre Louÿs, « Liberté pour l’amour et pour le mariage » na 1900, dans Archipel , 1932)
    • Les surveillantes ne réussissaient pas à nous faire tenir tranquilles. Nous passions les heures de battement […] dans […] « la salle d'étude des cours ». Nous bavardions, nous ricanions, nous provoquions la pionne chargée d'y faire régner l'ordre.— (Simone de BeauvoirMémoires d’une jeune fille , 1958)

Pandôo 3[Sepe]

pion \pjɔ̃\ linô kôlï

  1. ...
    • Un pion a 273 fois la masse de l’électron.
    • Pourquoi de si grosses machines pour déceler de si petites particules, aux noms pour moi enchanteurs — électrons, muons, neutrinos, quarks, fermions, pions, bosons, hypérons ou kaons ? — (Étienne Klein, En cherchant Majorana , Gallimard, 2013)

Pasûndâ [Sepe]

pion \pjɔ̃\ linô kôlï

  1. ...

Âlïndïpa[Sepe]

Yângâ tî Rumëen[Sepe]

Pandôo [Sepe]

pion \sêndagô ?\

  1. piön