poète

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

L’Inspiration du poète de Nicolas Poussin. (1)

poète \pɔ.ɛt\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. wapagao
    • Un ouvrier en phrases occupé d’ajuster des mots est bien ennuyeux. Un poète, mademoiselle, n’est pas plus la poésie que la graine n’est la fleur. — (Honoré de BalzacModeste Mignon , 1844 ; 1855, édition Houssiaux)
    • Mais il était poète aussi et la poésie, à cette époque d’absolutisme et de barbarie, était chose dangereuse lorsqu’on avait l’esprit aussi caustique que Thierrat ; […]. — (Gustave FraipontLes Vosges , 1923)
    • Poète, il voulait être poète, créer des rythmes nouveaux, des sensations neuves et souffler au ciel toutes les sottises qui tourbillonnaient dans son cerveau. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette , Paris: Éditions de l’Épi, 1930, lêmbëtï 67)
    • L’artiste, le poète et le touriste se réjouissent ici d’un pittoresque qui fait le désespoir de l’agriculteur. — (Ludovic NaudeauLa France se regarde , 1931)
    • L’aisance avec laquelle les poètes juifs maniaient le vers français permet de supposer que leur talent a dû s’exercer dans les genres les plus variés. — (Léon BermanHistoire des Juifs de France des origines à nos jours , 1937)
    • Le poète se souvient de l’avenir. — (Jean CocteauJournal d’un inconnu , 1953)
    • Alors que le romancier, riche de son don d’ubiquité, peut se dédoubler en autant de personnages que son humeur daigne susciter au fil des pages, le poète reste fixé à la finitude de son expérience, à la racine de son cri. — (Jean-Pol Madou, Édouard Glissant: de mémoire d’arbres , 1996, lêmbëtï 16)
    • Stendhal disait que le drame, avec les poètes, c’est que tous les chevaux s’appellent des « destriers ».— (Fabrice LuchiniComédie française , Flammarion, J’ai lu, 2016, lêmbëtï 176)

Âlïndïpa[Sepe]