poisson

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Ce rotengle est un poisson (1).
Armoiries avec un poisson (sens héraldique)

poisson \pwa.sɔ̃\ linô kôlï

  1. (Sêndâsa) susu
    • C’est chez la veuve Thorsdal que j’appris à savourer les délices de la cuisine islandaise. Le dîner se composait invariablement de poisson bouilli. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, lêmbëtï 45)
    • Par contraste, le côté du lagon était étrangement calme, une eau merveilleusement tranquille, à peine ridée par les alizés, où passaient des poissons aux couleurs éblouissantes. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929,)
  2. (Ngbêne) ...
    • Or, voici maintenant les moyens personnels que la nature vous a mis entre les mains, pour vous défendre ; car la Providence n’a oublié personne : si elle a donné à la sépia (poisson de l’Adriatique) cette couleur noire qui lui sert à produire un nuage au sein duquel elle se dérobe à son ennemi, vous devez bien penser qu’elle n’a pas laissé un mari sans épée : or le moment est venu de tirer la vôtre. — (Honoré de BalzacPhysiologie du mariage (méditation XIII),)
  3. ...
  4. (Sendâvârä) ...
    • D’azur au poisson d’argent posé en fasce, accompagné de deux fleurs de lys d’or, l’une en chef et l’autre en pointe, et adextré d’une autre fleur de lys du même mouvant du flanc, qui est de Poissy → bâa illustration « armoiries avec un poisson »
  5. ...
    • — Mesdames, c’est aujourd’hui le 1er avril ! s’écria Marie de Boussac. Nous vous avons servi le poisson de rigueur. C’était notre devoir… et notre droit !— (George SandJeanne, 1844)

Pandôo 2[Sepe]

poisson \pwa.sɔ̃\ linô kôlï

  1. ...
    • [...] ensuite vous broyerez la civette & la gomme ensemble, y ajoutant de l’eau peu à peu jusqu’à la quantité d’un poisson, & vous en chargerez vos peaux ou gants avec une éponge & vous les mettrez sécher, & étant secs vous les frotterez & les ouvrirez, puis vous ferez ce qui suit. — (Simon Barbe, Le parfumeur françois, P. Marret, Amsterdam, 1693, lêmbëtï 107 → dîko mbëtï)
    • Ce qui fait voir clairement 1° Que la Roquille étoit la moitié du demi-Poisson, le quart du Poisson, le huitième du demi-Setier, le seizième de la Chopine. le trente-deuxième de l'ancienne Pinte de Paris et la deux-cents-cinquantesixième partie de l'ancienne Velte de Paris. — (Nicolas BoileauBarême général, Paris, 1803)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï