porc

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Porc (1)
Morceaux du porc (2)
Armoiries avec un porc (sens héraldique)

porc \pɔʁ\ linô kôlï

  1. (Sêndâsa, Nyama) ngûru
    • Il pense avec d’amers regrets à son pouvoir évanoui, aux empiffreries de viande de porc que lui fournissaient les nigauds, aux vaches grasses à tout jamais remplacées par des vaches maigres. — (« Missions d'Asie » na Annales de la propagation de la foi , volumes 80-82, chez l’Éditeur des Annales, 1908, lêmbëtï 88)
    • On n’entend plus que les cris des volailles et des porcs saignés ; les cheminées fument, tout Ramscapelle s’emplit de la joyeuse animation d’un marché oriental. — (Marguerite BauluLa Bataille de l'Yser , Paris, Perrin & Cie, 1918, lêmbëtï 354)
    • Avec leurs pommes de terre, leurs châtaignes et leur seigle, les paysans du Ségala engraissent de nombreux troupeaux de porcs dont ils tirent beaucoup d’argent. — (Ludovic NaudeauLa France se regarde , 1931)
    • Mais le porc est un animal admirable, intelligent, sensible, capable d’une affection sincère et exclusive pour son maître. — (Michel HouellebecqLa carte et le territoire , 2010, J’ai lu, lêmbëtï 135)
  2. (Zonga) pulûsu (zo)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï

Rumëen[Sepe]

Pandôo [Sepe]

porc \ˈpoɾk\

  1. gaduru

Yângâ tî Catalan[Sepe]

Pandôo [Sepe]

porc \sêndagô ?\ linô kôlï

  1. gaduru