porter

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

Femme portant des seaux. (1)
Photographie d'une bouteille et d'un verre rempli d'un liquide noir opaque.
Une bouteille et un verre rempli de porter.

porter \pɔʁ.te\

    • Porter un sac de blé, un ballot de livres. — Le cheval qui le portait. — Ce vaisseau porte cinq cents hommes d’équipage et des vivres pour six mois.
  1. (Zäzämä) ...
    • Il porte patiemment sa disgrâce.
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Avoir plus de travail, plus d’affaires qu’on n’en peut porter. — Il porte tout le poids de ses affaires.
  3. (Zäzämä) ...
    • Le mouvement pacifiste, au XXe siècle, a été très largement porté par les femmes, plus sensibles que les hommes à l’absurdité d’une puissance qui s’édifie en semant la mort, et qui appelle « champs d’honneur » les lieux des pires massacres. — (Marie Gratton, Côté cour, côté jardin : Voyage intérieur en 365 jours, Montréal (Canada) : éd. Médiaspaul, 2001, lêmbëtï 492)
    • Le but était de porter un gros festival médiéval pensé pour concurrencer celui de Provins. — (Emma, « Dans le secteur associatif, les bons sentiments sont la porte ouverte à tous les abus » na Le Monde, 10 Nabändüru 2019 → dîko mbëtï)
  4. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Il sera porté par la majorité de l’assemblée.
  5. (Zäzämä) ...
    • Il porte bien sa nouvelle dignité.
  6. ...
    • Il ne porte jamais d’argent sur lui.
    • En 1937, 250 thoniers animaient le port dans un fourmillement d'activités hautes en couleurs. C'était de grands dundees à deux mâts qui portaient une superbe voilure allant du rose au brun. — (Petit Futé Bretagne 2017,)
  7. # , yü bongö
    • Pourquoi porter des chapeaux et des vêtements, quand la pigmentation de la peau est la meilleure défense contre le soleil des tropiques […]. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Défiler en public sur un podium représente l'épreuve du feu pour une mannequin. Il faut savoir marcher, porter le vêtement, faire son cinéma... Personnellement, j'ai commencé à défiler très jeune. — (Rebecca Ayoko, avec Carol Mann, Quand les étoiles deviennent noires : Des rues d'Abidjan aux podiums d'Yves Saint Laurent, éd. Jean-Claude Gawsewitch, 2012)
    • L'air maussade, il portait un jean et un tee-shirt orné d'un vélociraptor qui montrait les crocs, à cheval sur un chat géant arborant lui-même un tee-shirt sur lequel était écrit « XPTDR ». — (Chloe Neill, Les Vampires de Chicago, tome 7 : Permis de mordre)
    • — Hmm, a rétorqué Toby. Je croyais que c'était la nuque longue que tu portais en sixième ?
      Cassidy a éclaté de rire.
      — Il ment. Je n’ai jamais porté de nuque longue de ma vie. Mes cheveux sont farouchement contre.
      — (Robyn Schneider, Cœurs brisés, têtes coupées, traduit de l’américain par Nathalie Peronny, Gallimard Jeunesse, 2015, chapitre 13)
  8. ...
    • C’est ainsi que, le 21 adar 4996 (1236), un pêcheur chrétien étant mort des coups que lui avait portés un juif au cours d’une rixe, la foule envahit la juiverie vicomtale, avec l’intention de la mettre à sac. — (Léon BermanHistoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  9. ...
    • Il m’a salué à sa manière, en portant deux doigts à sa tête et en souriant d’un air bonasse. — (Émile-Ambroise ThirionLa Politique au village, Fischbacher, 1896, lêmbëtï 133)
    • Porter la tête haute.
    • Porter le bras en écharpe.
    • Le ministère anglais déclara que ses flottes avaient l'ordre de courir sus à tout vaisseau français qui porterait des renforts dans l’Amérique. — (Théophile LavalléeHistoire des Français, vol.3, chapitre 3 (1748-1763), Paris, Charpentier, 12e éd., 1858, lêmbëtï 503)
    • On voit passer quantité de petites carrioles qui portent un jeune homme et une jeune fille ; […]. — (Hippolyte TaineVoyage en Italie, vol.2, 1866)
    • Une autre voiture à deux roues, […], était là aussi un peu à l’écart. Cette voiture était destinée, […], à recevoir le corps après le supplice et à le porter au cimetière. — (Ivan TourguenievL'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff)
    • La première partie du chemin se fit à la raquette, et les bagages, les vivres et les munitions furent portés à force de bras sur des traîneaux sauvages appelés tabaganes. — (Joseph Marmette, Les Machabées de la Nouvelle-France: histoire d'une famille canadienne, 1641-1768, Québec : Imprimerie de Léger Brousseau, 1878, lêmbëtï 83)
  10. ...
    • Il faut porter cette haie encore plus loin.
    • La tempête porta le navire contre un écueil.
  11. (Zäzämä) ...
    • Il a porté dans ces contrées quelques-uns des arts de l’Europe.
    • Il porta la guerre dans l’Asie.
    • Il a porté le fer et la flamme dans cette province.
  12. ...
    • Porter un article sur un registre, sur un livre de comptes.
    • Je suis content d'y être. De faire partie des disparus. Je peux aller partout me faire porter disparu. À moins que je me porte pâle. — (Dedans, Charles Pennequin, Al Dante, 1999.,)
  13. fa
    • Un rapport et avis d'experts porte qu'il sera planté des bornes, pour limiter les fonds de Catherine Lambert et ceux des pères Jésuites. — (Paul Saint-Olive, Notice sur le territoire de la Tête-d'Or, Lyon : Aimé Vingtrinier, 1860, lêmbëtï 17)
    • Deux bois, l’un à son amorce, l’autre au mitan, chevauchent la longue articulation crayeuse qui porte le nom de plateau de Lorette. — (Charles Le GofficBourguignottes et pompons rouges, 1915, lêmbëtï 205)
    • Mais je m'écarte de l'histoire Hapley-Pawkins.
      Elle a commencé, il y a bien des années , à l'occasion d'un dénombrement, fait par Pawkins, des microlépidoptères (dont je ne veux rien dire), dans lequel il portait comme disparue une nouvelle espèce inventée par Hapley.
      — (« Le phalène » na H. G. WellsL'Ile de l'Æpyornis, traduit de l'anglais par Michel Laurent, Paris : Albin Michel, 1929, lêmbëtï 234)
  14. (Sêndâ ndïä) ...
    • La cause sera portée à l’audience.
    • Je porte à votre connaissance qu’une vacance s’est produite dans cette administration.
    • Tous les jours, elle sort à la même heure, disant qu'elle se rend au Louvre pour porter sa plainte au roi et implorer sa pitié. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1907)
  15. ...
    • Les heures du soir portent à la mélancolie.
    • (Mbäkôro) (Au passif avec la préposition pour [cf. Littré, “porté”, 5°]) Ludmilla n'était pas moins portée pour le sentiment, mais il faut vivre. — (Abel HermantLes fortunes de Ludmilla, « Débuts modestes » ; Ernest Flammarion éditeur, Paris, 1924, lêmbëtï 9)
  16. ...
    • Elles s’enfuient ensuite vers leur demeure inexpugnable, portant dans leurs seins les fruits d’unions brutales et sans volupté. — (Renée DunanCes Dames de Lesbos, 1928)
  17. ...
    • Un arbre qui porte de beaux fruits.
    • Cette somme porte intérêt.
  18. ...
    • Mais pour que le coup porte, encore faut-il savoir ménager l’effet de surprise puis mener promptement campagne en profitant de l’état de sidération des adversaires. — (Françoise Fressoz, « En continuant de “disrupter”, Macron semble défier toutes les lois dont ont été victimes ses prédécesseurs » na Le Monde, 8 Fulundïgi 2019 → dîko mbëtï)
    • Les clochers aigus [...] retentissent encore de ce bruit des cloches qui portait une douce mélancolie dans l'âme de Rousseau... — (Gérard de NervalLes Filles du feu, Angélique)
  19. ...
    • Il porte en toutes choses un grand esprit de justice.
    • Mais j'avoue que l'amour que j'avais pour cet homme surpassait l'affection que je portais à mes parents. — (Gérard de NervalLes Filles du feu, Angélique)
  20. ...
    • Il porte la tristesse peinte sur son visage.
    • Il porte en lui le germe des plus heureuses qualités.
    • Ce monument porte telle inscription.
  21. (Sendâvârä) ...
    • Il porte d’azur au lion d’argent.
  22. ...
    • Le Recueil authentique des anciennes ordonnances de Lorraine, par François de Neufchâteau (Nancy, C. S. Lamort. 1784. In-4°), mentionne, à la page 77, une ordonnance ducale du 27 octobre 1599, qui a dû être imprimée par Blaise Andréa. Elle porte défense aux papetiers de s'expatrier, et, à toutes personnes, d’exporter les drapeaux, frapouilles, drilles, etc. — (M. Beaupré, « Nouvelles recherches de bibliographie lorraine : 1550-1600 » na Mémoires de l'Académie de Stanislas année 1853, Nancy : chez Grimblot & Veuve Brabois, 1854, note 1, lêmbëtï 285)
    • L’ordonnance porte que…. — L’arrêt porte condamnation. — Il est porté par le contrat que… — Les peines portées par la loi.
  23. ...
    • Une poutre qui porte sur la muraille.
    • Tout l’édifice porte sur ces colonnes.
  24. (Zäzämä) ...
    • La perte dans ce combat a porté principalement sur ce corps d’armée, c’est lui qui a principalement souffert, et qui a perdu le plus de soldats.
  25. (Zäzämä) ...
    • Cette observation, cette critique, cette objection porte sur telle chose, etc.
    • Cet examen porte sur la géographie.
  26. (Gbâmangbôkô) ...
    • Porter au sud. — Porter au large, porter à terre.
  27. ...
    • Les gros obusiers allemands portaient à douze kilomètres ; ainsi ils se tenaient à peu près hors d’atteinte ; il fallait une très bonne oreille pour entendre leur coup de départ. — (AlainSouvenirs de guerre, page 95, Hartmann, 1937)
  28. (Zäzämä) ...
    • Son discours a porté. — Cette objection ne porte pas.
  29. ...
    • Le bruit de la fusillade portait à deux kilomètres.
    • Quand le vent porte, le bruit des cloches du village voisin vient jusqu’ici.
    • Il avait une voix forte, passionnée, qui portait loin ; et lorsqu’il attaqua l’assistance d’une seule phrase véhémente et martelée : « Mes frères, vous êtes dans le malheur ; mes frères, vous l’avez mérité », un remous parcourut l’assistance jusqu’au parvis. — (Albert CamusLa Peste, Éditions Gallimard, 1947)
  30. ...
    • Porter une boule demande une grande maitrise.
  31. (Kombûta) ...
    • Cette fonctionnalité devra être portée sur notre SAAS, qui devra à terme remplacer l’application de bureau existante.
    • Ce programme n’a pas encore été porté pour Windows 64 bits.
    • Une petite équipe est en train de porter cette application sur linux.
  32. (Wapolïpa) ...
    • Le général Suchet, averti, s'est porté à Rozan, a réuni ses troupes, et a fait reconnaître et observer l'ennemi, qui prit position en avant du camp de Borki, et jeta sa cavalerie dans la plaine. — (Comte Mathieu DumasPrécis des événemens militaires, ou Essais historiques sur les campagnes de 1800 à 1807, tome 5, Paris : chez Treuttel & Wurtz & Hambourg : chez Perthès & Besser, 1826, lêmbëtï 329)
    • En effet, à l’appel du gong, Habib se porta rapidement à la rencontre du Suédois et le bombarda sans arrêt de swings si vigoureux à la poitrine que l’autre s’écroula. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • […] , ainsi que l'a observé très justement le premier juge, l’appelant qui dépassait une file de voitures avant d'arriver à hauteur de celle de l’intimé, n'aurait pas manqué d'apercevoir si ce dernier, […], s'était porté à gauche suffisamment à temps ainsi que le prévoit le code de la route; […]. — (Revue juridique du Congo, Société d'études juridiques du Katanga, lêmbëtï 270)
    • La foule se porte à tel endroit.
    • Cette pièce réussit, la foule s’y porte, on s’y porte en foule.
  33. (Mbumbuse, Wapolïpa) ...
    • Le sang s’est porté à la tête. — Tout le poids se porte de ce côté.
    • La curiosité, l’intérêt se portait principalement sur lui.
    • On l'a cherché partout et un instant les soupçons se sont portés sur lui. — (Georges SimenonLe Blanc à lunettes, 1937)
  34. (Mbäkôro, Wapolïpa) ...
    • C’est un jeune homme qui se porte au bien.
    • Il s’est porté à cela de lui-même.
    • Il se porte avec ardeur à tout ce qu’il fait.
    • Il se porte au mal.
  35. (Mbäkôro, Wapolïpa) ...
    • Il se porte dans le premier arrondissement.
  36. (Sêndâ ndïä) (Wapolïpa) ...
    • Se porter partie civile contre quelqu’un.
    • Se porter héritier, pour héritier.
  37. (Sêndânganga) (Wapolïpa) ...
    • […]; elle est bien frêle et sèche, mais à peine nerveuse et, en dépit du laconisme de ses repas, elle se porte très bien, n’est même jamais souffrante ; […]. — (Joris-Karl HuysmansLa Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • L'état physique du malade était des plus piteux : […]. Le malade vint en septembre 1915, sur le conseil d'un de mes clients. À partir de ce moment, les progrès ont été très rapides et actuellement (1925), ce monsieur se porte parfaitement bien. C'est une vraie résurrection. — (Émile CouéLa Maîtrise de Soi-même par l'autosuggestion consciente, 1922, éd. 1935, lêmbëtï 40)
    • Vrai, il y a des gens qui ont de la veine, et ce T.S.F. là, tout malade qu'il est, m'a l'air de se porter un peu mieux que nous. — (Paul ChackSur les bancs de Flandre, 1927, lêmbëtï 97)
    • (Zäzämä)Ses affaires ne s’en portent pas plus mal.
  38. (Wapolïpa) ...
    • Cette étoffe ne se porte plus.
    • Les pendants d’oreille se portent moins aujourd’hui qu’autrefois.
  39. ...
    • – Le tailleur : « De quel côté portez-vous ? » – Le client : « À gauche. »
  40. ...
    • Cette habitude de marcher seules leur donne une franchise, une élégance et une liberté d’allures que n’ont pas nos femmes, toujours suspendues à quelque bras. Comme disent les peintres, elles portent parfaitement. — (Théophile GautierVoyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)

Pandôo [Sepe]

Femme portant des seaux. (1)
Photographie d'une bouteille et d'un verre rempli d'un liquide noir opaque.
Une bouteille et un verre rempli de porter.

porter \pɔʁ.tœʁ\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. ...
    • En quelque endroit qu’un Anglais se trouve, il vit exactement comme s’il était à Londres ; il lui faut son thé, ses rumpsteaks, ses tartes de rhubarbe, son porter et son sherry s’il se porte bien, et son calomel s’il se porte mal. — (Théophile GautierVoyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • [Il] étancha sa soif avec le porter, cette bière noire qui sent le jus de réglisse dépouillé de sucre. — (Joris-Karl HuysmansÀ rebours, 1884)
    • On y but la bière brune, la bière blanche, la double bière, le lambic, le faro, le pale-ale, le scoth-ale, le porter et le stout, sans oublier la cervoise; […]. — (Charles Deulin, « Cambrinus » na Cambrinus et autres contes, Paris : chez Guy Le Prat, s.d., lêmbëtï 22)
    • Tu sais, il y aura une pinte de porter et même deux pour toi, si tu nous embauches. — (Jean RayHarry Dickson, L’Étrange Lueur verte, 1932)
    • Mais la mode pour les “pale ales” (bières blondes légères) de Burton-upon-Trent mit fin à la popularité de la porter au milieu du 19è. — (site www.visitbritain.fr,)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï