prêcher

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

prêcher \pʁɛ.ʃe\ wala \pʁe.ʃe\ kürü palî

  1. (Nzapä) fa tënë
    • Des prêtres prêchaient que les malheurs du pays étaient la conséquence des hérésies et de la négligence des devoirs religieux. — (Léon BermanHistoire des Juifs de France des origines à nos jours , 1937)
    • En 1145, un légat pontifical prêcha contre eux. Eudes et sa troupe d'« éonites » gagnèrent alors la Gascogne, puis la Champagne, […]. — (Michel RoquebertL'épopée cathare , Privat, 1970, vol.1, lêmbëtï 55)
    • John Wesley seul prêcha quarante mille sermons et parcourut deux cent cinquante mille milles. — (André MauroisHistoire de l'Angleterre , Fayard & Cie, 1937, lêmbëtï 601)
    • Les relations de l’ermite et de la devineresse auraient indirectement commencé lors de ce rassemblement : entendant parler de Margueronne, Regnaud aurait préché contre elle. — (Alain Provost, Domus diaboli: un évêque en procès au temps de Philippe le Bel , Belin, 2010, lêmbëtï 85)
    • (Bîanî)Mais le duc de Mayenne lui fit dire de prêcher plus modérément, sinon qu'il l'enverrait, cousu dans son froc , prêcher dans la rivière. — (Jean-Baptiste-Joseph BoulliotBiographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs , Paris, 1830, vol. 1, lêmbëtï 254)

Âlïndïpa[Sepe]