prix

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

prix \pʁi\ linô kôlï

  1. ngêrë
    • Le sucre était connu des anciens qui ne l’employaient qu’en très-petite quantité et comme médicament ; il y a 200 ans à peine, il se vendait seulement chez les pharmaciens, à un prix très-élevé. — (Edmond NivoitNotions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes  , 1869, Charleville: E. Jolly, âlêmbëtï 119)
    • Nul n’oserait contester que, depuis 1918, les spéculations sur les denrées alimentaires ont été générales et sans frein. Le public se doute bien un peu qu’on l’affame et que les hauts prix maintenus malgré toutes les tentatives sont factices. Mais qui accuser ? — (Albert Noret, Les Féodaux du Blé  , E. Figuière, 1930, lêmbëtï 110)
    • […], depuis la Seconde Guerre mondiale, les nations d’Europe occidentale ont laissé dépérir leur industrie charbonnière, tant il était facile de se procurer, en abondance et à bas prix, le pétrole du Proche et du Moyen-Orient. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État  , 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, lêmbëtï 178)
    • Il existe aujourd’hui des masques de soudeur automatiques pour un prix d’environ 100 € qui s’opacifient instantanément lorsque l’arc électrique se produit ; […]. — (Henri Charlent et Patrick Agostini, Traité des installations sanitaires  , Dunod, 2009, lêmbëtï 91)
  2. ...
    • […], des marchands d’un champagne dont la médiocrité n’était dépassée que par son prix qui ne cessait de monter, ne se préoccupaient plus, à Montmartre comme à Montparnasse, que d’adapter les soi-disants plaisirs de Paris à des images étrangères et le plus souvent chromolithographiques. — (Jean Valmy-BaysseLa curieuse aventure des boulevards extérieurs  , Éditions Albin-Michel, 1950, lêmbëtï 237)
    • Pour tous les ouvriers et toutes les ouvrières du textile la condition empirait avec la hausse des prix, […]. — (Henri ManceauDes luttes ardennaises  , 1969)
  3. ...
    • On vient en foule me réclamer le prix du louage, mais je n’ai un peu d’argent qu’à Nouakchott. Les propriétaires devront donc attendre. — (Louis Frèrejean, Mauritanie, 1903-1911: mémoires de randonnées et de guerre au pays des Beidanes  , présenté et annoté par Geneviève Désiré-Vuillemin, Éditions Karthala, 1995, lêmbëtï 149)
  4. (Zäzämä) ...
    • Les Américains s’étaient rendu compte du prix que leur coûteraient leurs tergiversations,et ils voulurent frapper un grand coup, de toutes leurs forces, […]. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs  , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 245)
    • Il a acheté la victoire au prix de son sang.
  5. (Zäzämä) ...
    • Je connais tout le prix de votre affection.
  6. (Zäzämä) fûta
    • On doit faire de bonnes actions sans en attendre aucun prix.
    • Ce retour épuisant sur soi-même était peut-être au moment d’obtenir son prix. — (François MauriacThérèse Desqueyroux  , Grasset, 1927)
    1. (Ndê) ...
      • Les compliments de ce maire quand Pasteur obtint, à la fin de la rhétorique, plus de prix qu’il ne pouvait en porter; les nouveaux conseils de Romanet réveillèrent l’ambition normalienne. — (René Vallery-RadotLa vie de Pasteur  , Hachette, 1900, Flammarion, 1941, lêmbëtï 18)
    2. ...
      • Ce peintre est un prix de Rome.
    3. ...
      • Nos pères étaient donc plus sages que nous lorsqu’ils repoussaient l’idée des courses. En 1820 il se présentait seulement sur nos hippodromes 120 concurrents se disputant 60 prix. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France  , École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
      • Chaque dernier jeudi d'octobre, l’Académie française ouvre le bal des prix littéraires d'automne en décernant son Grand Prix du roman. Une semaine après, viennent le Goncourt et le Renaudot. Puis le Fémina et l’Interallié. — (Daniel Garcia, Coupole et dépendances: Enquête sur l'Académie française  , Éditions du Moment, 2014, chapitre 7)
  7. ...
    • Il a reçu le prix de ses forfaits.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï