profession

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

profession \pʁɔ.fɛ.sjɔ̃\ linô gâlï

  1. ...
    • Les sentiments dont il fait profession.
    • Il fait profession de principes fort sévères, fort relâchés.
    • Faire profession d’une doctrine.
    • Elle s'était assise dans un de ces fauteuils au dos raide qui font profession de droiture. — (Romain GaryAu-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable , Folio, 1975, lêmbëtï 223)
  2. ...
  3. (Könöngö) ...
  4. (Nzapä) ...
    • Assister à la profession d’un religieux, d’une religieuse.
    • Il a fait profession dans tel ordre.
    • Un religieux, une religieuse ne peuvent faire profession qu’à un certain âge.
  5. ...
    • La corporation étant un organisme chrétien, les juifs en étaient ipso facto écartés; l'exercice des professions étant interdit en dehors des corporations légalement reconnues, ils furent contraints, à leur corps défendant, de renoncer au travail manuel. — (Léon BermanHistoire des Juifs de France des origines à nos jours , 1937)
    • [...] la musique était son état, et trouvez un homme qui aime l’état dont il vit ? À la longue, il en est d’une profession comme du mariage, on n’en sent plus que les inconvénients. — (Honoré de BalzacLe Cousin Pons , 1847, chapitre IV, page 19 de l'édition Garnier)
    • De quelle profession est-il ?
    • Quelle est sa profession ?
  6. (Mbumbuse) kua
    • Depuis le mois de mai, les bulbiculteurs néerlandais participent à un sondage qui a pour objectif de mettre à la disposition de l'ensemble de la profession la connaissance qu'ils ont de la sensibilité aux maladies des cultivars de bulbes de tulipes, narcisses, glaïeuls, crocus, hyacinthes, iris et lis. — (P.H.M.-Revue Horticole , 1992, n°324 à 333, p. CLXIV)

Âlïndïpa[Sepe]