Aller au contenu

prophétie

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi

[Sepe]

Pandôo

[Sepe]

prophétie \pʁɔ.fe.si\ linô gâlï

  1. (Nzapä) biandö
    • On a abusé des prophéties de deux manières : premièrement en publiant de fausses prophéties ; secondement, en interprétant les vraies à la légère, c'est-à-dire avec, une idée préconçue. C'est par ce dernier abus qu'on est arrivé à fausser les avertissements célestes, à les faire mentir et, par suite, à en dégouter tout le monde. — (Le Grand Coup, avec sa date probable, c'est-à-dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l’Église, probablement le 19-20 septembre 1896 , par un prêtre du diocèse de Moulins, Vichy : à l'imprimerie de P. Vexenat, 1894)
    • En général, les intellectuels arabes musulmans, y compris ceux de gauche, ne sont pas parvenus à rappeler à leur public que la laïcité en politique était à l'ordre du jour dans l'histoire islamique après Mahomet ou après ses prophéties, contrairement aux mythes de l'historiographie islamique. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État , 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, lêmbëtï 109)

Âlïndïpa

[Sepe]